Nous suivre Industrie Pharma

Première acquisition pour Cenexi

A.D.

Sujets relatifs :

, ,
Première acquisition pour Cenexi

L'usine de Neuilly-sur-Marne complète les installations de Cenexi à Fontenay-sous-Bois.

© © Cenexi

Le façonnier français va reprendre les actifs de production industrielle des Laboratoires Leurquin, selon Jean Guigui, directeur général de la filiale de l'Italien Mediolanum. Cenexi acquerrait ainsi l'usine de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) avec les 37 salariés, à partir du 1er décembre. Ce site de 7 500 m2 produit des formes sèches (principalement Difrarel, Vagostabyl et Vidora) avec des capacités annuelles de 150 millions de comprimés et de 30 millions de gélules. Elles s'ajouteront aux capacités de l'unique site de Cenexi à Fontenay-sous-Bois (1,5 Mrd cp/an). Un contrat de sous-traitance devrait être signé. Filialisé par Roche en 2004 et vendu à des fonds d'investissements en 2008, le façonnier réalise sa première opération de croissance externe. Philippe Mougin, directeur général de Cenexi, nous confiait en octobre travailler « sur des dossiers d'acquisitions de nouvelles entités » en Europe. Cenexi compte 500 employés et a réalisé un chiffre d'affaires de 90 M€ en 2009. Avec un chiffre d'affaires de 30 M€, les Laboratoires Leurquin qui conservent une trentaine de salariés, se séparent de leurs derniers actifs français. « Nous avions externalisé notre production de sirops, il y a une dizaine d'années et celle d'injectables il y a environ quatre ans », indique Jean Guigui.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DBV Technologies bouleverse son organigramme

DBV Technologies bouleverse son organigramme

La biotech française DBV Technologies a nommé Michel de Rosen en tant que président non-exécutif. Il succède au Dr Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de DBV Technologies. Michel de Rosen siège au conseil[…]

11/03/2019 | StratégieImmunologie
MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

Pfizer condamne deux sites en Inde

Pfizer condamne deux sites en Inde

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Plus d'articles