Nous suivre Industrie Pharma

Port-Jérôme dans la « green mobility »

A Port-Jérôme, Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,

Le site de Port-Jérôme (Seine-Maritime) occupe une place importante dans le dispositif industriel de Lanxess. Axel Heitmann, président du groupe, est venu le rappeler la semaine dernière à l'occasion des festivités du cinquantième anniversaire du site normand. Il a même annoncé un programme d'investissement supplémentaire de 30 millions d'euros d'ici à 2015, en vue d'améliorer la productivité et l'efficacité énergétique. Depuis sa construction en 1962 par le groupe américain de pneumatiques Firestone, Port-Jérôme a toujours été spécialisé dans la production de caoutchouc synthétique. Repris par Bayer en 1980, puis intégré au portefeuille de Lanxess en 2004, le site n'a cessé d'évoluer. Lanxess lui a même consacré une première enveloppe de 30 M€ notamment pour introduire la production de deux ingrédients nécessaires à la production de pneus verts : le caoutchouc butadiène catalysé au néodyme ou Nd-PBR et de styrène butadiène polymérisé en solution ou S-SBR, sachant que la production de caoutchouc catalysé au lithium n'a pas été abandonnée (Li-PBR). Aujourd'hui, le site affiche une production totale de 140 000 t/an - dix fois plus qu'à ses débuts - grâce à deux lignes de 70 000 t/an.

« Lanxess renforce sa position de leader mondial des caoutchoucs pour pneus verts » 

Au niveau mondial, Port-Jérôme n'est pas isolé puisqu'il s'inscrit dans un dispositif de production d'ingrédients pour pneus verts comprenant aussi les sites de Dormagen (Allemagne), Orange (Texas), Cabo (Brésil) et Singapour en cours de construction de Nd-PBR où Lanxess investit 200 M€. Et il y en aura peut-être un sixième ! « La décision n'a pas encore été prise, mais nous étudions la possibilité de modifier la production de SBR en S-SBR sur le site de Triunfo au Brésil », a expliqué Christoph Kalla, directeur marketing BU PBR.

Mais pour que ces usines tournent à pleine capacité, il est indispensable que le consommateur comprenne les bénéfices d'un pneu vert, plus cher à l'achat. D'où des projets de communication grand public pour expliquer que ces pneus affichent la promesse d'une économie de carburant jusqu'à 10 %, d'une réduction de 21 mètres de la distance de freinage à 80 km/h et d'une diminution des émissions sonores. Des performances qui seront résumées dans un étiquetage rendu obligatoire dans toute l'Europe à compter de novembre. Pour atteindre les meilleures performances, les dix plus grands fabricants mondiaux de pneus ont déjà eu recours à des mélanges de S-SBR et Nd-PBR fournis par Lanxess, notamment au niveau des bandes de roulement et des flancs. « En s'adressant à la fois aux nouveaux véhicules et au parc automobile existant, la technologie du pneu vert est en mesure d'économiser plus de CO2 que n'importe quelle autre technologie. Le retour sur investissement au plan écologique est bien supérieur à l'allégement ou au moteur hybride » a précisé Axel Heitmann. Mais outre ces produits pour pneus verts, le groupe développe d'autres solutions qui s'inscrivent dans le concept de « green mobility », comme le traitement plus écologique des cuirs ou le développement d'oléfines biosourcées. Sans oublier le domaine des matériaux avec la perspective d'alléger les nouveaux véhicules. Un investissement de 75 M€ dans la construction d'une unité de polyamide vient d'ailleurs d'être annoncé en Belgique (p. 6). En 2011, ce segment de la « green mobility » a généré 1,5 Mrd € pour Lanxess, sur un chiffre d'affaires total de 8,8 Mrds €. Ce chiffre pourrait atteindre les 2,7 Mrds € à l'horizon 2015.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

[Édito] : À la recherche d’un leadership en bioproduction

[Édito] : À la recherche d’un leadership en bioproduction

Si l’on est loin de disposer d’un vaccin made in France pour maîtriser une bonne fois pour toutes le coronavirus, l’année 2020 va tout de même s’achever sur une note positive. Le Comité[…]

[Édito Covid-19] :  Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

[Édito Covid-19] : Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Plus d'articles