Nous suivre Industrie Pharma

Porsolt finalise deux investissements

A.D.

Le mois d'octobre sera riche en ouvertures de locaux pour la CRO préclinique, Porsolt et Partners Pharmacology. La société française se dote d'un centre de recherche préclinique à San Antonio au Texas. Présent aux États-Unis via un partenariat de sous-traitance avec l'université texane depuis une quinzaine d'années, Porsolt prend son autonomie afin de mieux répondre aux exigences des Bonnes pratiques de laboratoires (BPL). Et s'ouvre ainsi à de nouvelles perspectives sur le marché de la dépendance à de nouvelles entités chimiques par les primates non-humains. Le marché nord-américain représente près de 30 % du chiffre d'affaires de la société qui propose des services d'évaluation de l'efficacité et de la sécurité des candidats-médicaments. Cet investis- sement d'un peu moins de 500 000 euros représente une première étape pour Roger Porsolt, président de la société. « De deux personnes présentes aux États-Unis, nous devrions atteindre un effectif d'au moins cinq personnes fin 2011 voire le double en fonction des résultats de la filiale américaine. De même, en l'espace d'un an, nous pourrions doubler notre surface, passant de 300 à 600 m2, et augmenter notre gamme de produits. Cela nécessiterait un investissement d'un million d'euros pour des équipements essentiellement puisque nous sommes locataires du laboratoire », indique le dirigeant. Ces perspectives de développement sont conditionnées par l'évolution du chiffre d'affaires de la société. Car le dirigeant ne cache pas avoir souffert de la crise. « Depuis 10 ans, nous enregistrions une croissance annuelle de 10 à 15 %. Entre 2008 et 2009, nous avons subi une baisse de 12,5 % de notre chiffre d'affaires qui s'est établi à 7 millions d'euros tandis que notre résultat d'exploitation était de 600 000 euros. »

Cet investissement intervient alors que la société s'apprête à déménager son laboratoire français de Laval (Mayenne), spécialisé sur les études de pharmacologie principalement sur les souris et les rats. « En 2003, nous avons été informés qu'une ligne à grande vitesse passerait à moins de 500 m de nos installations, nous obligeant à déménager », confie Roger Porsolt. Le laboratoire qui sera opérationnel fin octobre se situe à 3 km du précédent. D'une surface de 5 500 m2, il représente un changement d'échelle par rapport aux 2 500 m2 du laboratoire historique. Pourtant, la crise étant intervenue entre le début et la fin de ce projet, le nouveau laboratoire ne sera pas utilisé à pleine capacité et aucune embauche n'est prévue. La société compte aujourd'hui environ 75 personnes dont 60 à Laval. « Les estimations prévoient un redémarrage modeste en 2011. Nous devons nous préparer pour cette période grâce à nos développements commerciaux et nos installations au Texas », souligne le président de Porsolt.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Le groupe américain Thermo Fisher a annoncé un vaste plan pour muscler ses capacités de production de consommables de laboratoire en plastique. Pour cela, il a débloqué une enveloppe de 140 millions de dollars[…]

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Plus d'articles