Nous suivre Industrie Pharma

Plusieurs plaintes déposées en France

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

C'est une première dans l'Hexagone. Trente plaintes de femmes s'estimant victimes de complications liées aux pilules contraceptives de troisième et quatrième génération ont été déposées au tribunal de Bobigny. Elles visent les fabricants de ces pilules parmi lesquels figurent des grands acteurs pharmaceutiques comme Bayer, Merck et Pfizer. Ces pilules sont suspectées d'augmenter les risques thrombo-emboliques. En France, tout a démarré d'une plainte déposée le 14 décembre par une jeune femme handicapée à 65 % depuis un AVC qu'elle impute à la prise de sa pilule de 3e génération. Face à ce climat tendu, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a avancé début janvier la date de leur déremboursement, qui devait initialement intervenir le 30 septembre prochain, au 31 mars 2013. « Les pilules de 3e et 4e génération ne doivent plus être proposées en premier choix », revendique également le ministère. De son côté, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) estime que l'hypothèse d'une restriction de la prescription des pilules de 3e et 4e génération aux seuls spécialistes n'est pas à l'ordre du jour, contrairement à ce qui avait été évoqué quelques semaines auparavant. Dans ce contexte, la Fédération des médecins de France a déposé plainte le 9 janvier contre l'ANSM afin d'obtenir le retrait des pilules de 3e génération.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Le représentant des entreprises du médicament évalue les investissements réalisés dans l'industrie pharmaceutique en 2020 à plus de 9 Mrds € dont 2 Mrds € dédiés à[…]

07/07/2021 | Politique de santéPanorama
Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Plus d'articles