Nous suivre Industrie Pharma

Plus de 300 exemplaires vendus pour le Guide des 4 000 médicaments

SYLVIE LATIEULE AVEC AFP

Sujets relatifs :

, ,
LE GUIDE PUBLIÉ PAR PHILIPPE EVEN ET BERNARD DEBRÉ A PASSÉ EN REVUE 4 000 MÉDICAMENTS LES JUGEANT TANTÔT UTILES, INUTILES OU DANGEREUX.

Le « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles et dangereux » s'affirme comme un grand succès de librairie avec plus de 300 000 exemplaires écoulés, selon son coauteur, Philippe Even. Ce professeur en médecine, président de l'Institut Necker, a avoué qu'il ne s'attendait pas à ce que son livre ait un tel impact. Seulement 20 000 exemplaires avaient été initialement imprimés. Son partenaire d'écriture, Bernard Debré, urologue et député UMP, a déclaré que ce livre avait le mérite de « donner un coup de pied dans la termitière », alors que chaque année en France, la « mauvaise utilisation de médicaments » provoquerait la mort de 20 000 personnes et un gaspillage de 15 milliards d'euros. Bien entendu, le Leem n'a pas manqué de s'insurger contre ce livre qui tire à boulets rouges sur l'industrie pharmaceutique, sans épargner les autorités sanitaires ni les professionnels de santé. « Cet ouvrage prétend mieux informer sur les médicaments et faciliter le dialogue entre patients et médecins. En réalité, ses deux auteurs recyclent depuis des années les mêmes théories et misent aujourd'hui de manière opportuniste sur la vague de défiance qui a touché, dans le sillage de l'affaire Mediator, le système de santé. Les deux auteurs, sous couvert d'une démarche qui se prétend objective, s'érigent en procureurs sans nuance de l'ensemble des acteurs : institutionnels, scientifiques, professionnels de santé et industriels », a déclaré le syndicat. « Une telle publication, accompagnée d'une couverture médiatique massive, entretient une confusion regrettable et néfaste à l'égard des autorités sanitaires, des médecins et de l'ensemble des salariés des entreprises du médicament. Plutôt que d'ouvrir un débat contradictoire avec l'ensemble des parties prenantes, elle contribue à alarmer inutilement les malades et risque de les conduire à arrêter de leur propre chef des traitements pourtant adaptés aux maladies dont ils souffrent. » Apparemment hermétiques aux critiques, les deux auteurs ne comptent pas en rester là. Ils préparent un nouveau livre à paraître l'année prochaine sur les statines, des médicaments destinés à faire baisser le taux de cholestérol et prévenir des accidents cardio-vasculaires qui seraient trop abondamment prescrits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS
Retrait de la demande d'AMM de lixisénatide  aux États-Unis

Retrait de la demande d'AMM de lixisénatide aux États-Unis

Remise sur le marché de Diane 35 en France

Remise sur le marché de Diane 35 en France

Alli n'est plus vendu en France

Alli n'est plus vendu en France

Plus d'articles