Nous suivre Industrie Pharma

Platform se lance en chimie

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

,

Transaction surprenante dans la chimie de spécialités. Et d'envergure puisqu'il s'agit d'une opération de 1,8 milliard de dollars (1,33 Mrd €). Elle est menée par Platform Acquisition Holdings Limited, qui a conclu un accord définitif pour l'acquisition de la totalité du capital de l'Américain MacDermid. Basé à Tortola, aux Îles Vierges britanniques, Platform Acquisition est un inconnu dans l'industrie chimique. La société a été fondée par Martin Franklin, patron du groupe Jarden, positionné dans une multitude de produits de grande consommation (activités sportives, cartes à jouer, ustensiles de cuisine... ). Platform Acquisition a été introduit à la Bourse de Londres en mai 2013, avec un seul objectif : acquérir une société ou des activités pour une valeur d'entreprise comprise entre 750 M$ et 2,5 Mrds $. Sans fixer ni de domaine d'activités ni de zone géographique ! Le premier choix s'est porté sur MacDermid. Fondée en 1922 par un immigrant écossais à Waterbury (Connecticut), cette entreprise s'est focalisée au départ sur les produits pour les finitions métal. MacDermid a étendu ses activités à l'électrodéposition dans les plastiques et l'électronique dès les années 60. Tout en se développant à l'international, principalement sur les marchés européen et asiatique, via croissance organique et acquisitions ciblées. MacDermid a généré un chiffre d'affaires de 742 M$ entre septembre 2012 et septembre 2013, pour un Ebitda ajusté de 180 M$. La société a tout juste renoué avec son niveau de ventes de 2008 après une chute notable en 2009 (594 M$). MacDermid recense 2 000 salariés et 15 sites industriels, essentiellement aux États-Unis mais aussi au Brésil, en Italie, au Royaume-Uni, en Chine et à Taiwan. La société dispose de deux divisions. Performance Materials (76 % des ventes) se concentre sur les spécialités pour l'électrodéposition et les revêtements de surface, les circuits imprimés et les fluides de contrôles hydrauliques. Graphic solutions (24 %) se focalise sur les photopolymères. Ces produits sont utilisés dans l'imprimerie, les forages pétroliers, l'automobile, l'électronique, ou l'industrie. Au niveau géographique, le chiffre d'affaires de MacDermid s'équilibre entre les Amériques (38 %), l'Europe (34 %) et l'Asie (28 %).
 

« Platform vise à devenir un groupe de spécialités » En 2007, le chimiste américain a été cédé aux fonds américains Court Square Capital Partners et Weston Presidio, le management conservant une part minoritaire. Selon Chemical Week, MacDermid projetait de s'introduire en Bourse depuis 2011 mais avait renoncé à ce projet au printemps dernier en raison des mauvaises conditions de marché. Ce qui n'empêche finalement pas Platform Acquisition de mettre sur la table l'équivalent de près de trois fois la valeur du chiffre d'affaires annuel, et de dix fois la valeur de l'Ebitda ajusté, pour s'emparer d'une société implantée dans un domaine relevant, pour lui, de l'inconnu ! Platform Acquisition justifie l'opération par la rentabilité de MacDermid, dont la marge d'Ebitda est passée de 15,6 % en 2008 à 24,3 % en 2013 malgré la conjoncture. Un autre attrait est le peu de dépenses d'investissements requis pour faire fonctionner les activités, qui seraient contenues à moins de 2 % du chiffre d'affaires annuel. L'opération, prévue pour être finalisée fin octobre, fixe ainsi l'avenir de Platform Acquisition qui va se renommer Platform Specialty Products Corporation (PSP) et qui vise à devenir un groupe de spécialités chimiques de premier plan. Avec des cibles identifiées : produits pour le pétrole, adhésifs, catalyseurs pour le secteur de l'énergie, revêtements de niche, solutions de traitement des eaux et de nettoyage. Tout un programme !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

[Édito] : À la recherche d’un leadership en bioproduction

[Édito] : À la recherche d’un leadership en bioproduction

Si l’on est loin de disposer d’un vaccin made in France pour maîtriser une bonne fois pour toutes le coronavirus, l’année 2020 va tout de même s’achever sur une note positive. Le Comité[…]

[Édito Covid-19] :  Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

[Édito Covid-19] : Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Plus d'articles