Nous suivre Industrie Pharma

Plan de départs volontaires chez GSK à Evreux

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

La direction du laboratoire GlaxoSmithKline d'Evreux (Eure) annonce un plan de départs volontaires et confirme ses investissements. « Il s'agit d'un plan de 66 départs volontaires que nous allons proposer aux salariés, hors salariés de la production, d'ici fin 2013 », résume Nicolas Ragot, directeur du site. « L'enjeu étant de continuer à sauvegarder notre compétitivité retrouvée après les précédents plans de restructurations. Associés à des investissements, ceux-ci ont débouché sur un gain estimé à entre 20 à 30 % de compétitivité, entraînant une diminution de nos coûts. Mais le marché évolue et la concurrence se développe, après l'Inde et la Chine, dans de nouveaux pays, comme la Turquie ou la Grèce. Nos technologies d'administration, les aérosols par exemple, y sont copiées. Ce sont des pays où nous devons donc nous aligner sur les prix du marché pour rester compétitifs. Mais notre recherche permanente de compétitivité ne s'arrête pas à des suppressions de postes. Cette année, par exemple, nous achevons 10 millions d'euros d'investissements, principalement consacrés au conditionnement d'aérosols avec une nouvelle ligne, ce qui portera à 40 M€ les investissements réalisés ici en quatre ans », poursuit Nicolas Ragot.

Filiale du groupe anglais éponyme, le laboratoire GSK d'Evreux développe et fabrique des médicaments pour les maladies respiratoires, majoritairement sous formes inhalées. Le site produit annuellement 130 millions de boîtes de produits inhalés dont 85 % de la production est exportée dans 120 pays. Après deux plans sociaux, l'un en 2009 concernant 602 salariés sur les 1 700 du site de fabrication, et un autre qui a touché 102 personnes avec la fermeture de l'ex-centre ébroïcien de distribution du laboratoire, l'effectif de GSK à Evreux est aujourd'hui de 1 080 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles