Nous suivre Industrie Pharma

Pierre Fabre s'étend en Haute-Savoie

Juliette Badina
Pierre Fabre s'étend en Haute-Savoie

Pose de la 1e pierre de l'UBA.

© © Pierre Fabre

LE LABORATOIRE CONSACRE 15,5 MILLIONS D'EUROS À UNE UNITÉ DE DÉVELOPPEMENT ET DE PRODUCTION D'ANTICORPS MONOCLONAUX.

Disposant déjà de 2 800 m2 de laboratoires et 4 900 m2 d'installations techniques, le Centre d'Immunologie Pierre Fabre (CIPF) renforce encore ses capacités. Le groupe démarre les travaux d'extension pour la mise en place d'une nouvelle Unité de Biotechnologie des Anticorps (UBA), à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie). Celle-ci permettra de développer et de produire des lots précliniques et cliniques de produits biotechnologiques. Elle vient compléter les deux lignes existantes de 800 litres de fermentation bactérienne et des capacités de 50 à 1 000 litres de culture cellulaire eucaryote. Le nouveau bâtiment, d'une surface de 2 200 m2 sera opérationnel en 2011. L'investissement de 15,5 millions d'euros s'accompagne dans un premier temps de la création de 15 emplois en complément des 120 collaborateurs actuels du site.

Le groupe Pierre Fabre a déjà mis au point deux anticorps monoclonaux. Le premier, le F50035 dirigé contre le facteur de croissance IGF 1, a fait l'objet d'un accord de recherche puis de développement avec Merck et Co, quelques années auparavant. Il est actuellement en phase II de développement dans le traitement du cancer du côlon et du poumon. Le second, le h224G11, vient de faire l'objet d'un accord de licence exclusif au niveau mondial avec l'Américain Abbott pour son développement et sa commercialisation. Actuellement au stade préclinique, cet anticorps cible le récepteur cMet dans le traitement de tumeurs solides, y compris dans le cancer de la prostate, le cancer du poumon et les cancers gastriques ainsi que de la résistance à la chimiothérapie. Le groupe n'est pas en mesure de fournir d'informations quant à la possible date d'entrée en phase clinique. Le CIPF a initié plusieurs programmes de recherche, afin d'identifier et d'élaborer de nouveaux candidats thérapeutiques en oncologie, en complément des approches de chimiothérapie existantes au sein du groupe Pierre Fabre. Le groupe a déclaré, dans une interview au journal Les Échos, pouvoir disposer d'un troisième anticorps à la fin de l'année, dans le cancer également. Objectif : mettre au point un anticorps par an.


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Où produit-on des médicaments sur le territoire français ? Qui sont les plus gros acteurs ? Quelles sont leurs spécialités ? … Comme chaque année, Industrie Pharma réactualise une liste de[…]

16/10/2020 | ENTREPRISESActus Labo
Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Abbvie signe avec deux sociétés belges

Abbvie signe avec deux sociétés belges

GCC acquiert Sogequip Industries et Solutions

GCC acquiert Sogequip Industries et Solutions

Plus d'articles