Nous suivre Industrie Pharma

Pierre Fabre partage ses actifs végétaux

A.F.

Les laboratoires Pierre Fabre ont lancé Nature Open Library, un programme d'Open innovation mondial.

Dans ce cadre, le groupe français propose un accès à son portefeuille de plantes et à leurs extraits, qui comprend plus de 15 000 échantillons répertoriés, dont certaines espèces rares. Ce programme s'adresse aussi bien à des porteurs de projets provenant de l'industrie pharmaceutique (médicaments éthiques, produits de santé grand public, biotechnologies, santé animale) qu'à d'autres secteurs, comme la nutrition et l'agroalimentaire. Pierre Fabre a développé une plateforme internet dédiée (http://nature-open-library-pierre-fabre.force.com). Elle permettra notamment de recueillir les demandes initiales de partenariat. Les porteurs de projets peuvent dès à présent déposer leur dossier sur ce site. « Le programme Nature Open Library illustre parfaitement notre volonté de faire de l'Open innovation une composante majeure de notre modèle d'innovation », a indiqué Bertrand Parmentier, le directeur général de Pierre Fabre. Le groupe réalise actuellement 40 % de son chiffre d'affaires avec des produits d'origine végétale, notamment via ses traitements de chimiothérapie dont les principes actifs proviennent de la Pervenche tropicale, ses marques connues en dermo-cosmétiques (Klorane, René Furterer, Galénic, etc.) et son vaste portefeuille de produits de phytothérapie et d'aromathérapie commercialisés sous la marque Naturactive.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles