Nous suivre Industrie Pharma

Pierre Fabre investit près de 12 M€ pour rénover son site de Castres

H.B.

Les laboratoires Pierre Fabre investissent 11,8 millions d'euros dans la rénovation de Péraudel, le site historique du groupe basé à Castres (Tarn), rapporte La Dépêche du midi. Le site va devenir en quelque sorte le « centre névralgique » de la division des produits de santé (ou Consumer Health Care, CHC) de Pierre Fabre. Il s'agit des produits du groupe vendus en pharmacie sans ordonnance, pour traiter des maux du quotidien et regroupant des marques telles que Drill, Dexeryl, Nicopatch, Eludril, Elgydium ou encore Naturactive. Jusqu'alors, la recherche de cette division CHC était implantée à l'Oncopôle de Toulouse, et les services commerciaux, marketing et administratifs sur les sites de Castres. Afin de regrouper tous ces domaines, le site de Péraudel qui accueillait jusqu'alors 149 personnes sur ses 5 612 m2 devra donc être remis à neuf et agrandi, pour être en mesure d'en abriter 254 dès mars 2017. Les travaux de désamiantage et de déconstruction ont commencé depuis le début de l'année. À terme, le site devrait être en mesure d'accueillir jusqu'à 330 salariés. « C'est un choix fort. La nécessaire remise en cause de l'organisation de certaines de nos activités médicales s'est effectuée dans le respect du passé », a déclaré Pierre-Yves Revol, président de Pierre Fabre Participations, cité par La Dépêche du midi. « À l'avenir, nous chercherons encore à privilégier le Tarn et le sud du département, mais si le projet d'autoroute était remis en cause ou à nouveau reporté, nous pourrions évidemment reconsidérer l'ampleur de nos investissements locaux si l'intérêt supérieur de l'entreprise l'exige. » L'objectif du groupe est d'atteindre 431 millions d'euros de chiffre d'affaires pour la branche des produits de santé d'ici à 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles