Nous suivre Industrie Pharma

Phytosanitaires/Prestabiol devient Mycos et se développe

Sujets relatifs :

,

La société montpelliéraine Mycos, ex-Prestabiol, fabricant de biopesticides vient d'investir dans de nouveaux équipements qui devraient lui permettre d'augmenter son activité de prestataires de service en recherche-développement. Cette politique de croissance a commencé avec le rachat de l'entreprise en juillet dernier par le groupe italien Giten, spécialiste de la fertilisation et de la protection biologique des cultures. "Devenue une sarl avec un capital d'1 million de francs, nous avons pu nous doter d'un outil industriel qui a obtenu la certification ISO 9002 ce qui nous permet notamment de vendre nos prestations en recherche et développement à des groupes comme Rhône-Poulenc", explique Olivier Besnard, ancien propriétaire de Prestabiol, aujourd'hui actionnaire de Mycos avec 26% du capital (contre 74% pour Giten). Mycos produit et commercialise à partir du champignon Trichoderma, 7 produits différents dont elle détient les brevets : des formules de pesticides permettant de contrôler les maladies de cultures qui représente 70% de son activité, les produits de décontamination des sols (15%) et des enzymes alimentaires (15%). Pour commercialiser ces différents produits Mycos, utilise aujourd'hui le réseau commercial de Giten, présent en Italie, Espagne et France. Avec une clientèle composée de producteurs en viticulture et en serres, Mycos a réalisé un chiffre d'affaires de 1 million de francs en 1998 et table sur 3 MF en 99 et 6 MF en 2000. AMP n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles