Nous suivre Industrie Pharma

Phytosanitaires/Bayer achète les activités de Phostrogen

Sujets relatifs :

,

Le groupe chimique allemand Bayer a annoncé l'achat par le biais de sa filiale britannique Home & Garden Limited situé à Enfield (Middlesex) des activités de marketing et des droits sur les marques du fabricant de produits phytosanitaires et d'engrais grand public du britannique Phostrogen. Les sites de production de Phostrogen restent en possession de Scott Company, la maison mère de Phostrogen. Le groupe, dont le siège se trouve à Endfield au Pays-de-Galles, est l'un des leaders du marché britannique des engrais pour jardinage. Bayer a réalisé 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans les phytosanitaires (fongicides, herbicides, insecticides) en 1998 et fait partie des leaders dans le secteur des produits de protection des semences. En 1999, le groupe avait déjà acquis Home & Garden Limited et les droits de vente de sa gamme de produits "Baby Bio" suivie, au début de l'année de l'acquisition de la gamme de produits " Aagrunol " d'AgrEvo aux Pays-Bas. Ainsi, cette acquisition renforce la présence de Bayer sur le marché anglais des produits de jardinage où Phostrogen occupe la deuxième place européenne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles