Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie : Teva s'empare de Barr

Sujets relatifs :

,
TEVA RACHÈTE BARR POUR 7,46 M$ L'Israélien renforce son 1er rang mondial dans les génériques en rachetant son rival américain. Il distance ainsi le numéro deux du secteur, Sandoz.
L'Israélien Teva renforce son premier rang mondial dans les médicaments génériques en rachetant son rival américain Barr Pharmaceutical, le numéro quatre du secteur, pour 7,46 milliards de dollars (4,7 Mrds?). Avec une reprise de dette de 1,5 Mrd $, la transaction valorise le groupe américain à 9 Mrds $. Le groupe israélien paiera 66,50 dollars par action, soit une prime de 42 % par rapport au cours de l'action Barr avant l'annonce. Teva s'attend à ce que l'opération soit relutive au quatrième trimestre après sa finalisation, attendue pour la fin de l'année. L'opération devrait générer des synergies d'au moins 300 M$ par an sur les trois prochaines années. Par ce rachat, le groupe israélien accroît sa présence en Europe de l'Est, notamment en Russie et en Pologne, et se renforce sur le marché américain des génériques, portant ainsi sa part de marché à près de 30 %. Sur le marché nord-américain des génériques, Teva a généré 5,2 Mrds $ de ventes en 2007, chiffre qu'il compte porter à 9,5 voire 11,5 Mrds $ dans cinq ans. Le p-dg de Teva, Shlomo Yannai, a expliqué que l'acquisition de Barr aidera son groupe à atteindre son objectif ambitieux de doubler son chiffre d'affaires à 20 Mrds $ pour 2012, avec une marge brute de 20 %. Lui permettant ainsi de distancer le deuxième mondial du secteur, Sandoz (groupe Novartis), et le numéro trois, l'Américain Mylan. Teva (chiffre d'affaires de 9,4 Mrds $ en 2007) et Barr (chiffre d'affaires de 2,5 Mrds $) affichent à eux deux 11,9 Mrds $ de ventes, avec des effectifs de 37000 personnes dans le monde. Cette nouvelle acquisition est la plus importante jamais réalisée par Teva, dépassant le rachat en 2005 de l'Américain Ivax pour 7,4 Mrds $ (CPH n°308) qui lui avait à l'époque permis de récupérer sa place de numéro un mondial du secteur des génériques. Teva a également racheté cette année pour 400 M$ le groupe américain CoGenesys (CPH n°410), spécialiste des médicaments biogénétiques. L'Israélien vient aussi de finaliser le rachat pour 360 M$ de la division Génériques de l'américain Bentley Pharmaceuticals (CPH n°418). J.B.
Le point sur le portefeuille de Barr Pharmaceuticals Barr dispose de licences de copie de plusieurs grands médicaments qui tomberont bientôt dans le domaine public et produit des médicaments sous sa propre marque. Notamment des pilules contraceptives commercialisées par sa filiale Duramed Pharmaceuticals (Ohio) acquise en 2001 (CPH n°148) et qui s'est emparée de près de 20 % du marché américain. Barr possède aussi deux autres filiales: Barr Laboratories (New Jersey) et Pliva (Croatie) racheté en 2006 pour 2,5 Mrds $ (CPH n°353).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles