Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Synthélabo en compétition sur le marché des somnifères

Sujets relatifs :

,

"Nous sommes en mesure de faire face à des conditions de marché plus difficiles" a déclaré Hervé Guérin, PDG de Synthélabo. Pour faire face à la compétition accrue sur le marché pharmaceutique, le groupe entend poursuivre sa croissance interne et réaliser des opérations de croissance externe en 1999, ce qu'il n'a pas eu l'opportunité de faire en 1998. Synthélabo a réalisé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 9168MF, en progression de 6,7% à données comparables et publiées. Son bénéfice avant impôts s'est élevé à 1MrdF sur le premier semestre, en hausse de 18%. Seizième groupe pharmaceutique en Europe, le groupe détient 3,6% du marché des produits pharmaceutiques en valeur en France et 1,2% sur le reste de l'Europe, ce que Hervé Guérin estime "bien en deça du potentiel, estimé à 1,7-1,8%". A noter, la forte participation de l'Allemagne à la progession du CA européen (hors France), avec un chiffre d'affaires de 952 MF sur un total de 3402MF. Son chiffre d'affaires se répartit essentiellement entre le cardiovasculaire, le système nerveux central, la médecine interne ainsi que les semi-éthiques et OTC. Ce dernier, bien que rémunérateur, ne se développe pas rapidement. Dans le domaine cardiovasculaire, la croissance des stimulateurs cardiaques d'Ela Medical, de 9% en CA, est restée inférieure à celle qui était prévue (+11%). Mais la croissance des deux autres secteurs reste significative et, malgré l'impact des mesures concernant l'industrie pharmaceutique envisagées par le gouvernement français, Synthélabo prévoit en 1998 une marge nette supérieure à celle de 1997. Le groupe reste donc confiant et maintient son objectif de devenir l'un des dix premiers laboratoires pharmaceutiques en Europe. "Notre affaire européenne est en train de devenir un succès majeur" souligne Hervé Guérin, notamment en Allemagne, tandis qu'il espère que la croissance en France atteindra bientôt celle du marché. En ce qui concerne les états-Unis, les enjeux sont de taille. Avec l'arrivée d'un concurrent du Stilnox sur le marché américain, Synthélabo pourrait être affaibli sur les ventes de son médicament phare, qui dépassent les 3,5Mrds F au total cette année. American Home Products (AHP) devrait en effet lancer d'ici la fin de l'année un nouvel hypnotique, le Sonata. Suite à l'échec de la fusion entre AHP et Monsanto, maison mère de Searle, Hervé Guérin a précisé tout de même que "l'avenir s'était un peu éclairci". Associé dans une joint-venture avec Synthélabo (Lorex Pharmaceuticals) qui commercialise le Stilnox sous le nom d'Ambien aux états-Unis, Searle aurait du en effet abandonner le Stilnox au profit de Sonata sur la demande des autorités antitrust. En avril 2002, Synthélabo exercera l'option lui permettant d'acquérir la part de son associé, avec une part du bénéfice augmentant progressivement d'ici à cette date (40% en l'an 2000). Pour préparer cette échéance, le groupe envisage des accords de licence ou une fusion avec un autre laboratoire aux états-Unis. Pour les années à venir, Synthélabo maintient ses objectifs : un chiffre d'affaires de 18-20Mrds F d'ici 2001, avec une croissance annuelle moyenne du bénéfice net par action entre 15 et 20%. Ce qui passera par le développement de nouveaux médicaments et formulations galéniques : d'ici 2002, le groupe prévoit le dépôt de cinq dossiers d'enregistrement, dont une re-soumission, en Europe, et quatre dépôts aux états-Unis d'ici 2005.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles