Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Sida : Merck baisse le prix de ses médicaments en Afrique

Sujets relatifs :

,

Merck a annoncé la baisse du prix de ses médicaments antisida à destination de l'Afrique avec effet immédiat. Avec les nouveaux prix, " Merck ne gagne pas d'argent de la vente de ces médicaments dans les pays en développement ", a indiqué le groupe. Le prix du Crixivan est maintenant fixé à 600 dollars par an et par malade et le prix du Stocrin est de 500 dollars. " C'est la première fois qu'un médicament de la catégorie des inhibiteurs de la protéase est proposé aux pays en développement à un prix aussi bas ", a indiqué Merck. Ces médicaments, administrés avec la dernière phase de la réplication virale, bloquent l'enzyme protéase de façon à empêcher les virus d'infecter d'autres cellules. " Notre objectif est d'intensifier les efforts pour améliorer l'accessibilité à ces médicaments dans les pays en développement où le virus du sida fait des ravages ", a expliqué Raymond Gilmartin, dirigeant de Merck. Cette décision intervient au moment où les groupes pharmaceutiques sont sur la sellette avec l'ouverture d'un procès intenté par 39 d'entre eux, dont GlaxoSmithKline, Pfizer, Merck et Bristol-Myers Squibb, contre une loi sud-africaine de 1997 et qui favorise l'accès, via importation ou la production locale, à des copies génériques à bas prix de médicaments de marque. Une association de défense des malades vient d'entrer dans le procès, afin de plaider la justification, dans certains cas, de la violation des brevets pharmaceutiques. Plusieurs groupes pharmaceutiques comme GlaxoSmithKline, actuellement en discussion avec 31 gouvernements africains, tentent d'établir des accords sur le prix des médicaments contre le sida.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles