Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie : Servier va investir 80 M€ sur son site normand

Sujets relatifs :

,
SERVIER SOIGNE SON OUTIL INDUSTRIEL Le laboratoire français a lancé un plan d'investissements de 80 M€ sur son site de Bolbec en Haute- Normandie pour agrandir et moderniser ses installations.
Le laboratoire français Servier multiplie les investissements sur le site de production de sa filiale de chimie fine, Oril Industrie, située à Bolbec en Haute-Normandie. Alain Renaud, directeur du site, a dévoilé « un projet d'investissement de 80 millions d'euros pour les trois ans à venir ». Des efforts destinés à l'expansion et la modernisation du site, composé de l'usine historique acquise par Servier dans les années 60, mais également de l'unité de Baclair, construite à quelques kilomètres en 1992 alors que la première arrivait à pleine capacité. C'est cette deuxième usine qui fait l'objet des projets de construction d'ici à 2011. Une unité de conditionnement des principes actifs ainsi qu'une ligne de production multi-produits seront construites sur ce site qui fournit 98 % des principes actifs du groupe. Des produits qui sont ensuite expédiés dans les usines de mise en forme pharmaceutique internationales du labo Votre titre ici
Servier pourrait étendre son futur site irlandais Alors que le site irlandais de Servier devrait être opérationnel en 2010 à Waterford, le laboratoire pharmaceutique travaille déjà sur une deuxième phase du projet. « Nous en sommes aux étapes d'études qui devraient être terminées à la fin de l'année 2009. À partir de là, Jacques Servier tranchera. Le site pourrait ensuite être opérationnel à l'horizon 2014 », a confié Paul Hopital, responsable ingénierie et maintenance du site de Bolbec. « Nous avons une nécessité d'anticiper les phases d'études, mais la finalisation dépend ensuite d'un certain nombre de paramètres et notamment des produits qui seront dans le pipeline », a-t-il précisé. Cette extension viendra compléter l'usine en cours. Ce programme, qui inclut les deux phases, avait été annoncé fin 2006 (CPH n° 358) et devrait représenter un investissement total de 100 à 115 M€. Servier construit ainsi une usine de principes actifs qui complètera son site normand pour « la production mais également pour les étapes de recherches industrielles », précise Pascal Langlois, directeur R&D du site de Bolbec.

ratoire. L'enveloppe comprend également les investissements de maintien de l'outil industriel du site, « environ 10 M? par an », a précisé Alain Renaud. En attendant, l'usine de Baclair dispose d'une nouvelle unité de fabrication du principe actif de Protelos (ranelate de strontium), utilisé dans le traitement de l'ostéoporose. Cette nouvelle ligne a représenté un investissement de 44 M? et a permis d'augmenter de 50 % les capacités de production de ce principe actif pour la porter à plus de mille tonnes par an. Parmi les 150 personnes employées à Baclair, 25 d'entre elles sont dédiées à cette ligne de production. Cette opération s'inscrit dans la politique d'investissements du groupe qui a ainsi déboursé 150 M? au cours des cinq dernières années aussi bien pour le développement de son activité de recherche industrielle que pour la construction de ligneS de production. Les deux usines emploient environ 800 personnes et réalisent les étapes de développement des procédés de production des molécules issues de la recherche de Servier, puis la production des principes actifs. De Bolbec, Aurélie Dureuil

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles