Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Schering-Plough obtient une extension d'indication pour le Clarinex aux Etats-Unis

Sujets relatifs :

,

Schering-Plough a annoncé qu'il avait obtenu de la FDA une extension d'indication aux Etats-Unis pour son traitement antiallergique Clarinex (desloratadine), pour le traitement des rhinites allergiques et de l'urticaire. Le Clarinex avait reçu son homologation aux Etats-Unis en décembre dernier, dans le traitement des allergies saisonnières. Cette extension d'indication permet à Schering-Plough de trouver de nouveaux débouchés pour le Clarinex, l'urticaire touchant près de 15 à 20 % des Américains, tandis que les rhinites allergiques concernent environ 30 % de la population américaine. Le Clarinex est un produit clé pour Schering-Plough, puisqu'il est désigné comme le successeur du Claritin (loratadine), dont les premiers génériques sont attendus au plus tôt début 2003 et au plus tard en 2004, si le groupe intente des procès aux producteurs de génériques. Les ventes du Claritin ont atteint l'an dernier 2,7 Mrds $, soit 30 % des revenus de la compagnie, et les analystes estiment que les ventes annuelles du Clarinex, à terme, à environ 1,4 Mrd $. Le lancement de ce produit avait été retardé à la suite de problèmes d'homologation par la FDA des sites de production de Shering-Plough, problèmes résolus en janvier dernier. Toutefois, les objectifs de ventes du Clarinex de Schering-Plough, mais également des autres produits de la classe des anti-histaminiques, pourraient être revus à la baisse. La FDA étudie actuellement la possibilité de vendre sans ordonnance cette classe de produits, qui comprend le Claritin, mais également l'Allegra d'Aventis, et le Zyrtec de Pfizer. Ce que le Secrétaire américain à la Santé, Tommy Thompson, a confirmé la semaine dernière. Par ailleurs, les rumeurs de rachat de Schering-Plough par un autre groupe pharmaceutique vont bon train, étant donnés le bas prix de l'action de la compagnie, et le bon démarrage du Clarinex. Selon certains analystes, American Home Products, (rebaptisé Wyeth), serait un bon candidat au rachat de Schering-Plough, tout comme Merck & Co., qui codéveloppe avec celui-ci un traitement hypolipémiant prometteur combinant le Zocor et l'ezetimibe, ainsi qu'un antiasthmatique combinant le Claritin et le Singulair. AHP a déjà tenté sans succès trois fusions depuis 1998, successivement avec SmithKline Beecham (fusionné avec Glaxo Wellcome), Monsanto (tombé dans le giron de Pharmacia) et Warner Lambert (qui appartient désormais à Pfizer), et pourrait trouver dans Schering-Pough un partenaire de choix.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles