Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Sanofi-Synthélabo vise un bénéfice net en hausse de plus de 30 % en 2001

Sujets relatifs :

,

Sanofi-Synthélabo vise en 2001 une hausse de plus de 30 % de son bénéfice net par rapport à 2000, a déclaré son p-dg Jean-François Dehecq, lors de l'assemblée générale des actionnaires du groupe. Sanofi-Synthélabo, qui est sur une pente ascendante depuis la fusion de Sanofi, filiale du pétrolier TotalFinaElf, avec Synthélabo, filiale du géant des cosmétiques L'Oréal, il y a un peu plus d'un an, table également sur une croissance de 13 à 14 % de son chiffre d'affaires en 2001, a ajouté J.-F. Dehecq. La croissance des ventes avait été de 10 % en 2000 et de 18 % en incluant celles réalisées en partenariat aux Etats-Unis avec Bristol-Myers Squibb et Pharmacia-Searle. Le 1er trimestre 2001 s'est soldé par une croissance de 16,7 % des ventes du groupe, par rapport au premier trimestre 2000. " Même si ce chiffre peut être corrigé de quelques points d'un effet stock aux Etats-Unis, il souligne l'accélération de la croissance déjà observée sur la fin de l'année 2000 ", a souligné Jean-François Dehecq. Le p-dg a souligné que les quinze premiers produits de Sanofi-Synthélabo, représentaient en 2000 plus de 60 % du chiffre d'affaires total. Ils étaient en croissance de 22 % par rapport à 1999 et de 24 % au 1er trimestre 2001 par rapport au 1er trimestre 2000. J.-F. Dehecq table sur un CA de 4 Mrds € en 2005 pour l'antithrombotique Plavix, de 1,5 Mrd € pour l'hypnotique (anti-insomnie) Ambien/Stilnox, et de 1,5 Mrd € pour l'anti-hypertenseur Aprovel. " Il est rare qu'un groupe pharmaceutique ait autant de blockbusters à la fois ", a indiqué J.-F. Dehecq, en estimant que la croissance du groupe est déjà assurée pour les prochaines années. Le p-dg de Sanofi-Synthélabo a par ailleurs souligné que le groupe disposait d'un " trésor de guerre " de plus de 2 Mrds € qui, conjugué à une bonne capacité d'endettement, pourrait lui permettre de nouvelles acquisitions. " Il ne s'agit pas pour nous d'acheter de grands groupes, mais de poursuivre notre politique de renforcement sur nos marchés par une politique d'acquisitions ciblées ", a-t-il conclu.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles