Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Sanofi-Synthélabo obtient le feu vert de la FDA pour l'oxaliplatine en un temps record

Sujets relatifs :

,

La Food and Drug Administration (FDA) a accordé en un temps record l'autorisation de mise sur le marché américain d'un médicament contre le cancer colorectal de Sanofi-Synthélabo. Ce médicament injectable, l'oxaliplatine (nom commercial Eloxatin), a été approuvé en sept semaines, délai le plus court jusqu'alors nécessaire pour l'obtention d'une homologation d'un médicament contre le cancer, selon l'agence fédérale américaine. Selon le Secrétaire d'Etat à la Santé américain Tommy Thompson, " les patients diagnostiqués pour un cancer colorectal auront désormais accès à une autre option de traitement pour cette maladie ", ajoutant qu'il souhaitait " saluer la FDA pour avoir examiné la sécurité du médicament et son efficacité si rapidement ". Le médicament, utilisé en alternance avec d'autres substances, a permis de réduire les tumeurs cancéreuses chez certains patients, ou de retarder leur croissance, selon la FDA. De son côté, le Dr Lester Crawford, directeur adjoint de la FDA a déclaré que " Même si les bénéfices à long terme comme une augmentation de la survie n'ont pas encore été démontrés, les premières études montrent que l'Eloxatin pourrait avoir des effets significatifs pour de nombreux patients ". Deuxième bonne nouvelle pour le groupe français, le Plavix vient de se voir doté d'un brevet américain supplémentaire. Ce nouveau brevet, valable jusqu'en 2019 et portant sur le principe actif du Plavix, le clopidogrel, a été déposé en juin 1999. Selon le groupe, ce brevet permet de faciliter la production du Plavix. Mais il devrait surtout renforcer la protection du traitement vis-à-vis des génériques. Deux brevets, parvenant à expiration en 2011 et 2014, sont en effet actuellement attaqués par l'indien Dr Reddy Laboratories et le canadien Apotex Laboratories, qui ont demandé début 2002 une autorisation à la FDA pour fabriquer leur version du Plavix. Ce traitement a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires développé légèrement supérieur à 2 Mrds ?, en incluant les ventes aux Etats- Unis, où Sanofi-Synthélabo a signé un accord de licence exclusif avec Bristol-Myers Squibb pour sa commercialisation. Côté résultats, le groupe continue sa progression. Au cours du premier semestre 2002, son chiffre d'affaires a affiché une hausse de 14,8 %, pour atteindre 3,68 Mrds ?, et Sanofi-Synthélabo a confirmé sa prévision de croissance supérieure à 25 % de son résultat net sur l'ensemble de l'exercice 2002, avant éléments exceptionnels et amortissements des écarts d'acquisition. Les ventes développées, qui comprennent les produits faisant l'objet d'accords commerciaux avec d'autres groupes, ont gagné 17,7 % à 4,72 Mrds ? au premier semestre 2002 par rapport au premier semestre 2001. Les ventes développées des trois produits phares du groupe, Plavix, Aprovel et Stilnox, ont continué leur forte progression au premier semestre 2002, s'affichant en hausse respectivement de 35,2 %, 37,3 % et 37 %. De plus, le portefeuille de produits a poursuivi sa concentration : les quinze premiers produits vendus par le groupe représentant désormais 67 % du chiffre d'affaires au premier semestre, contre 62 % un an plus tôt. Ces ventes s'élèvent à 2,450 Mrds ?, en progression de 22,8 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles