Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Sanofi s'allie à Eli Lilly dans l'oncologie

Sujets relatifs :

,

Sanofi a annoncé la création d'un joint-venture avec le laboratoire américain Eli Lilly dans le but de développer, d'enregistrer et de commercialiser aux Etats-Unis l'Eloxatine (oxaliplatine), un agent anti-cancéreux. Le dossier d'enregistrement auprès de la FDA devrait être déposé à la fin du troisième trimestre 1999. Selon les termes de l'accord, les deux sociétés participeront conjointement au développement clinique et réglementaire ainsi qu'aux frais de marketing et de commercialisation. Les ventes seront consolidées par Sanofi. En 1994, Sanofi avait acquis la licence de l'oxaliplatine pour l'Europe auprès du laboratoire pharmaceutique suisse Debiopharm. Les droits avaient été étendus deux ans plus tard à l'Amérique du Nord et dans le reste du monde, à l'exception du Japon, de l'Inde, de l'Argentine, du Paraguay et de l'Uruguay. Mis sur le marché français en septembre 1996, Eloxatine est un agent anti-cancéreux, dérivé du platine, indiqué originellement en traitement de deuxième intention du cancer colorectal métastatique. En mai 1998, son indication a été étendue au traitement de première intention. Une procédure de reconnaissance mutuelle a débuté le 6 avril dernier, et l'approbation de l'Union Européenne est attendue pour mi-1999. Cet accord de joint-venture permet à Sanofi de renforcer de façon significative sa présence sur le marché américain de l'oncologie, devenu un des axes prioritaires de sa branche recherche-développement. Dans ce domaine relativement récent pour le groupe français, six molécules sont actuellement en développement. Cette alliance avec un laboratoire pharmaceutique sur le territoire américain vient compléter celle qui le lie à Bristol Myers Squibb dans le domaine des produits cardio-vasculaires. Sanofi ne peut espérer qu'un succès similaire, tout en sachant que son accord avec BMS porte sur ses médicaments phares : l'irbésartan (Aprovel, Avapro) et le clopidogrel (Plavix). Le premier -lancé en octobre 1997 aux Etats-Unis- a réalisé l'année dernière des ventes de 448 MF sur le territoire américain (588 MF en Europe), tandis que les ventes ont atteint 893 MF pour Plavix, qui n'a été mis sur le marché qu'en mars 1998 aux Etats-Unis et en fin d'année en Europe. Sur l'ensemble des ventes des deux médicaments, Sanofi en a consolidé 26 % (543 MF).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles