Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Roche et Millennium s'allient dans le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde

Sujets relatifs :

,

Roche Diagnostics et l'américain Millennium ont annoncé la signature d'un accord de recherche exclusif visant à développer des produits de diagnostic dans le domaine de la polyarthrite rhumatoïde. Aux termes de cet accord, d'une durée de trois ans, Roche obtient certains droits de recherche et de développement sur les marqueurs diagnostiques spécifiques ainsi qu'un accès à la propriété intellectuelle acquise par Millennium dans le secteur thérapeutique concerné. En retour, Millennium recevra des redevances, des fonds pour la recherche ainsi que des paiements ponctuels et des royalties sur les ventes des produits issus de la recherche de Roche et commercialisés par la firme suisse. Les produits de diagnostic qui seront développés devraient permettre une prise en charge personnalisée de la maladie, au travers du diagnostic précoce, du pronostic et du suivi de la maladie grâce au développement de marqueurs spécifiques de la pathologie. Selon Mark Levin, chief executive officer de Millennium Pharmaceuticals, " l'accord conclu avec Roche donnera une nouvelle impulsion aux efforts que nous déployons dans le domaine des maladies inflammatoires ". Cet accord s'inscrit dans le cadre de la politique de Roche Diagnostics dans la recherche protéomique, avec pour objectif l'identification de protéines pouvant être utilisées comme marqueurs dans les secteurs thérapeutiques du cancer, des maladies du métabolisme, des troubles cardiovasculaires et des maladies inflammatoires. La compagnie suisse a d'ores et déjà développé et commercialisé des systèmes pour PCR (Polymerase chain reaction) automatisée, pour la purification d'acides nucléiques et la production industrielle de protéines. En 1999, la division Diagnostic de Roche a réalisé un chiffre d'affaires de 5,3 Mrds FS (3,47 Mrds €), pour un résultat opérationnel s'élevant à 771 MFS (504 M€). Elle réalise 49 % de son chiffre d'affaires dans la zone Europe et Afrique (49 % du CA), 38 % en Amérique du Nord, 10 % en Asie-Pacifique et 3 % en Amérique du Sud. Son budget Recherche et développement s'élevait alors à 516 MFS (337,4 M€). Par ailleurs, Roche a annoncé la signature d'un accord avec la compagnie américaine OSI Pharmaceuticals portant sur le développement conjoint et la commercialisation hors Etats-Unis de l'OSI-774, principal anticancéreux de OSI. Genentech a passé un accord similaire avec OSI pour les Etats-Unis. L'OSI-774 est un inhibiteur de l'EGFR, facteur de croissance épidermique actuellement en phase II des essais cliniques pour le traitement des cancers broncho-pulmonaires sans petites cellules des cancers de la tête et du cou, ainsi que des cancers ovariens. Des paiements ponctuels interviendront en lien avec le dépôt des demandes d'enregistrement et l'homologation du médicament sur les principaux marchés mondiaux. Le coût total du programme de développement sera répartit entre les trois compagnies. Roche et Genentech ont également convenu d'acquérir des actions d'OSI et de procéder à un paiement préliminaire. Selon Franz Humer, cet accord permettra à Roche de " compléter avantageusement son portefeuille oncologique, renforçant notre position mondiale dans ce secteur thérapeutique important ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles