Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Pharmacia rachète la filiale indienne d'Abbott

Sujets relatifs :

,

Pharmacia a annoncé qu'il avait signé un accord avec Abbott pour racheter à ce dernier sa participation de 51,5 % dans sa filiale indienne, Abbott Laboratories India et ce pour un montant compris entre 12,4 et 13,4 millions de dollars. Pharmacia détient désormais 2,69 millions d'actions dans Abbott Laboratories India, et dispose d'une option pour l'acquisition de 20 % de participation supplémentaire. Toutefois, Abbott reste présent sur le marché indien, malgré cette cession, à travers son autre filiale indienne, Knoll Pharma, dont il détient 58,2 %. Knoll Pharma est la filiale indienne la plus importante d'Abbott. Elle affiche un résultat net annuel environ quatre fois plus important que celui d'Abbott Laboratories India, et des ventes trois fois supérieures. Pharmacia tente depuis plus d'un an d'acquérir une participation dans une compagnie pharmaceutique indienne, après avoir voulu racheter la participation d'Aventis dans Rhône-Poulenc India en décembre 2000. Cette participation lui avait échappé, au profit de la compagnie indienne Nicholas Piramal India. Le groupe américain a également tenté de reprendre la compagnie German Remedies, détenue par Asta Medica et Heller, et qui était tombé dans le giron d'une autre compagnie indienne, Cadila Healthcare.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles