Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Pharmacia & Upjohn : des signes de reprise au troisième trimestre

Sujets relatifs :

,

Pour la première fois en trois ans, les résultats Pharmacia & Upjohn sont orientés à la hausse. Le groupe pharmaceutique tire aujourd'hui les fruits de trois années de restructuration, d'une forte reprise aux Etats-Unis au troisième trimestre et d'un bon niveau d'activité en Europe. Seule ombre au tableau : la crise asiatique qui ne devrait toutefois pas empêcher une croissance à deux chiffres des bénéfices en année pleine. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Pharmacia & Upjohn s'établit à 4889 M$, en hausse de 0,4 %. Il est assorti d'un bénéfice opérationnel de 760 M$, en progression de 20,6 % suite à un triplement du bénéfice au troisième trimestre. Sur la période, le résultat net ressort à 554 M$, contre 451 M$ un an plus tôt (+ 22,7 %). A l'origine de ces performances, le succès confirmé de quelques produits clés. Le Xalatan (glaucome), qui a réalisé 90 M$ (+ 103 %) de CA au troisième trimestre, continue sa percée aux Etats-Unis où il détient désormais 23 % du marché du traitement du glaucome. Les ventes de Camptosar (cancer colorectal) ont progressé de 45 % à 50 M$, tandis que l'hormone de croissance Genotropine continue à enregistrer une croissance régulière (+ 8 % à 103 M$ de CA au troisième trimestre). La progression des résultats repose également sur le succès des nouveaux produits, notamment le Detrol/Detrusitol qui a réalisé 32 M$ de CA au troisième trimestre grâce à un lancement réussi aux Etats-Unis. De son côté, le Mirapex/Mirapexin affiche 14 M$ de CA (+ 16 %) au troisième trimestre. Lancé à la mi-97, ce médicament est un agoniste de la dopamine indiqué pour la maladie de Parkinson. Pour alimenter la croissance, Pharmacia & Upjohn devrait lancer l'an prochain l'almotriptan, un antimigraineux dont il vient d'acquérir les droits auprès d'Almirall Prodesfarma. En ce qui concerne son nouvel antibiotique linezolid, dont le lancement est prévu en l'an 2000, son chiffre d'affaires pourrait atteindre 325 M$ dès 2002. Par ailleurs, Pharmacia & Upjohn a annoncé un programme de rachat de ses titres portant sur un milliard de dollars. Sur une période de deux ans, le groupe prévoit de racheter des actions sur le marché ou par le biais de transactions négociées. "Cette décision marque une autre étape importante dans la stratégie à long terme de Pharmacia & Upjohn pour optimiser les actifs du groupe", a expliqué le p-dg du groupe, Fred Hassan. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles