Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Obésité : la sibutramine de Knoll placée sous haute surveillance

Sujets relatifs :

,

Le retrait du marché italien, par précaution, de la sibutramine, médicament anti-obésité des laboratoires Knoll (racheté en 2001 à BASF par Abbott), a poussé les autorités de santé européennes à effectuer une nouvelle évaluation au niveau européen, et fera l'objet d'une mise en garde auprès des prescripteurs, selon l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). " En attendant les résultats des travaux de l'agence d'évaluation du médicament européenne (EMEA), l'Afssaps va diffuser cette semaine une mise en garde rappelant la nécessité de respecter des indications et les contre-indications de la sibutramine ", a déclaré Philippe Duneton, patron de l'Afssaps tout en précisant n'avoir " pas relevé de dérapages des prescriptions ". Les commissions de pharmacovigilance et d'AMM de l'agence, ont également recommandé d'en " réserver la prescription aux médecins spécialistes du traitement et du suivi de l'obésité ". L'Italie a suspendu la commercialisation de la sibutramine le 7 mars dernier après avoir signalé sept cas d'effets indésirables graves dont deux décès parmi 50 observations recueillies dans le pays. Ce médicament est délivré en France uniquement sur ordonnance sous la marque Sibutral et Reductil dans les autres pays. " En France, entre le 13 juin 2001 (date de commercialisation) et le 15 février 2002, 101 cas dont 10 graves ont été rapportés ", selon l'Afssaps. Mais " aucun décès n'a été rapporté à ce jour ", selon l'agence qui estime à 117 345 le nombre de patients ayant reçu du Sibutral. " Dans le monde, 34 décès ont été signalés au laboratoire, dont une vingtaine peuvent correspondre à des décès d'origine cardio-vasculaire ", selon l'agence qui évalue à 8,5 millions le nombre total de patients traités. Les antécédents de pathologie coronarienne (infarctus...), d'hypertension artérielle mal contrôlée ou d'insuffisance hépatique ou rénale sévères font partie des contre-indications.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles