Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Novartis ouvre son plus important centre de recherche sur les maladies respiratoires au Royaume-Uni

Sujets relatifs :

,

Le groupe suisse Novartis a annoncé l'ouverture d'un grand centre de recherche portant sur les maladies respiratoires à Horsham, Royaume-Uni. La compagnie, qui estime que ce centre est le plus grand au niveau mondial, a investi plus de 100 MFS (65 M€) dans ce nouveau centre et a procédé au recrutement de plus de 180 scientifiques à l'échelon international. Ce centre constituera ainsi le "fer de lance" de la compagnie dans la recherche de nouveaux traitements pour des maladies telles que l'asthme et les broncho-pneumopathies chroniques obstructives. Le "Novartis Respiratory Research Center" sera placé sous la direction du Professeur John Wesswick, ancien directeur de l'Institut de Pharmacie et de Pharmacologie de l'Université de Bath au Royaume-Uni. Selon Paul Herrling, directeur de la Recherche de Novartis Pharma à l'échelon mondial, " nous sommes convaincus que ce centre offre d'excellentes perspectives pour la découverte et le développement de la prochaine génération de traitements des maladies respiratoires ", ajoutant que " ce centre se situe dans le droit-fil le Foradil (bronchodilatateur) et le Xolair, notre nouvel anti-IgE en développement contre l'asthme et la rhinite allergique ". Le groupe suisse dispose à l'heure actuelle de deux produits principaux dans le domaine des maladies respiratoires, représentant 5,4 % du chiffre d'affaires global de la compagnie : le Zaditen, qui affiche des ventes annuelles 316 MFS, et surtout le Foradil, qui lui affiche un chiffre d'affaires de 648 MFS. Novartis développe actuellement 4 nouveaux produits dans le domaine des maladies respiratoires, dont deux ont déjà été enregistrés : le Xolair (omalizumab), dans le traitement de l'asthme et la prévention des rhinites allergiques saisonnières, ainsi que le Foradil (formoterol) pour la même indication, et en Phase III des essais cliniques dans le traitement des MDDPI (mise sur le marché prévue en 2002 pour cette indication). Deux autres produits sont en phase III du développement clinique, le LTB019, dont la commercialisation est prévue après 2004, dans le traitement des maladies pulmonaires obstructives chroniques, et le DNK333, un double antagoniste NK1/NK2, pour le traitement des rhinites, de l'asthme, et des maladies pulmonaires obstructives chroniques, dont la date de commercialisation se situe également après 2004.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles