Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Novartis entre dans le capital de Roche

Sujets relatifs :

,

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé son entrée au capital de son concurrent Roche à hauteur de 3,7 % grâce à l'acquisition de 20 % des actions au porteur détenues par le holding BZ Group du financier helvétique Martin Ebner. Novartis a également affiché son souhait " d'explorer des secteurs de collaboration " avec son concurrent. La transaction s'est effectuée au prix de 151 FS par action, selon Novartis. Selon un porte-parole du groupe, Novartis a ainsi acquis 32 millions d'actions au porteur Roche, soit un investissement de 4,83 milliards de francs suisses (3,12 Mrds €). Le président de Novartis, Daniel Vasella, a indiqué qu'aucune possibilité de collaboration n'avait encore été discutée avec la direction de Roche. " Mais nous espérons que, sur la durée, nous aurons la possibilité d'explorer des secteurs de collaboration, dans la mesure où les perspectives à long terme de Roche sont bonnes ", a-t-il déclaré. Le président de Roche, Franz Humer a, pour sa part, affirmé que l'entrée au capital de Novartis ne préludait " certainement pas " à une fusion. " La majorité dans le capital est très claire ", a-t-il ajouté en allusion au verrouillage du capital par les familles fondatrices avec 50,01 % des droits de vote. Martin Ebner a approché Novartis la semaine dernière pour lui proposer ses actions, a expliqué un porte-parole de Novartis. " Après avoir payé ces actions, il nous restera encore un peu plus de 10 Mrds FS en caisse ", a-t-il précisé. La question d'un siège pour Novartis au conseil d'administration de Roche " n'a pas encore été discutée ", a-t-il ajouté. Un porte-parole de BZ Group a assuré que la vente à Novartis du paquet d'actions Roche, détenu depuis le début des années 90, était " la solution de la raison ". M. Ebner avait demandé en vain en 2000 un poste au conseil d'administration de Roche, bien qu'il en soit un actionnaire de référence. Cette année, lors de l'assemblée générale, il avait fait un éclat, dénonçant le copinage au sein du conseil d'administration. " Il est évident que les choses seront obligées de changer maintenant, cela ne pourra plus continuer comme cela ", a ajouté le porte-parole de BZ Group. Le capital de Roche, fondé au siècle dernier par les pharmaciens Hoffmann et LaRoche, est composé de quelque 160 millions d'actions au porteur (avec droit de vote) et de 702,6 millions de bons de participations (sans droit de vote). La famille détient la moitié des actions au porteur, et contrôle ainsi la majorité de l'entreprise. L'intrusion de Novartis intervient alors que Roche est sous pression depuis plusieurs mois, faute d'avoir connu la même carrière boursière que ses grands concurrents internationaux. " Les deux groupes sont complémentaires sur le papier, Roche est fort dans les diagnostics et les médicaments vendus aux hôpitaux, et Novartis est fort pour les médicaments vendus sur prescription par les médecins ", a déclaré à l'AFP un analyste boursier, ajoutant que dans le cas d'une fusion, les deux groupes pourraient se débarrasser des secteurs peu rentables, comme les vitamines ou la nutrition. Par ailleurs, Roche a annoncé, peu après l'entrée de Novartis dans le capital de Roche, le départ d'Anton Affentranger, jusqu'alors directeur financier et membre du comité exécutif de Roche. Anton Affentranger avait été nommé à ce poste le 1er janvier 2001, et sera temporairement remplacé par Bernd Wolf et Erwin Schneider, respectivement vice-président en charge de la trésorerie, des taxes et assurances, du développement du business, du financement de la compagnie et de la logistique, et vice-président en charge des finances.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles