Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Novartis en passe d'atteindre ses objectifs de résultat en 2001

Sujets relatifs :

,

" Novartis est en bonne voie pour atteindre cette année son objectif d'un bénéfice d'exploitation et d'un bénéfice net supérieurs à ceux de 2000 et le ralentissement économique n'a guère d'impact sur ses ventes de médicaments ", a déclaré son directeur financier Raymund Breu. La croissance à deux chiffres des ventes de la division pharmaceutique du groupe se maintiendra jusqu'à la fin de l'année, a-t-il poursuivi . Sur les neuf premiers mois de l'année, cette division a vu son chiffre d'affaires augmenter de 12 % à 14,8 milliards de francs suisses. L'intensification des efforts de marketing devrait toutefois rogner de 2 points de pourcentage la marge d'exploitation dans cette division par rapport à 2000 (29,4 % en 2000, en recul à 27,8 % durant le premier semestre 2001), a-t-il prévu. Ces marges se stabiliseront l'an prochain au niveau de 2001. " Cela s'est vérifié par le passé : la pharmacie est très à l'abri de ces cycles économiques. La croissance de nos ventes est exactement celle attendue ", a-t-il déclaré. Le lancement européen du Glivec, un médicament contre la leucémie, se passe " très bien ", a assuré Raymund Breu, ajoutant qu'il était trop tôt pour commenter le lancement du traitement au Japon, réalisé la semaine dernière. Aux Etats-Unis, les ventes de Glivec représentaient 86 M$ à fin septembre, moins de six mois après le lancement, et devraient atteindre entre 600 et 800 M$, a rappelé R. Breu. Une demande d'homologation du Glivec a été déposée aux Etats-Unis pour le traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales, en attendant les résultats en 2002 des études cliniques dans le traitement du cancer pulmonaire à petites cellules, du cancer de la prostate, et de celui des ganglions. Ce produit est, selon Novartis, le premier à obtenir une autorisation de commercialisation sur le marché américain, européen et japonais, en moins de six mois. Il a par ailleurs estimé que l'Elidel (dermatologie) pourrait recevoir le feu vert de la FDA le 14 décembre. Même si ses ventes escomptées ne devraient pas dépasser le milliard de dollars, ce produit est important car il peut être utilisé pour de jeunes enfants, a indiqué Raymund Breu. Pour l'utilisation du Diovan dans de nouvelles indications en cardiologie (il est pour l'instant indiqué dans le traitement de l'hypertension), le feu vert de la FDA devrait être retardé à 2002 alors que Novartis visait la fin 2001. La FDA avait décidé en octobre de retarder son approbation en raison d'inquiétudes sur la sécurité dans ces nouvelles indications. Interrogé sur l'éventualité d'une vente par Novartis de ses 20 % dans son concurrent Roche, Raymund Breu a affirmé n'avoir " absolument rien à dire à ce propos ". Le président de Novartis Daniel Vasella avait récemment indiqué que la collaboration espérée avec Roche ne s'était pas matérialisée, le poussant à s'interroger sur la participation détenue par son groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles