Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie:Merck et Schering-Plough dissolvent leur filiale

Sujets relatifs :

,
MERCK ET SCHERINGPLOUGH REVOIENT LEURS COLLABORATIONS Les deux groupes américains ont dissous leur coentreprise, créée en 2000, dans le domaine des traitements respiratoires.
Merck et Schering-Plough ont dissous leur filiale commune dans les traitements respiratoires. Cette décision conduira le premier à verser 105 millions de dollars (66,6 M?) au second, d'après une close prévue lors de la création de la coentreprise, en mai 2000. Le versement sera effectué sur les trois derniers trimestres de 2008. Cette annonce intervient après que la FDA a rejeté, fin avril dernier, la demande de validation d'un nouveau médicament contre l'asthme et les allergies, soumise par la coentreprise (CPH n°422). Il s'agissait d'une combinaison de deux principes actifs fabriqués par Merck (montelukast) et Schering-Plough (loratadine). Les deux groupes ont annoncé le retrait de toutes les demandes d'approbation de ce médicament soumises aux autorités. Poursuite de la collaboration dans les traitements anti-cholestérol Cette décision ne remettrait pas en cause l'existence de leur coentreprise spécialisée dans les traitements anti-cholestérol, qui a notamment donné naissance au médicament vedette Vytorine. Ce dernier, qui repose sur la combinaison du Zocor (simvastatine) de Merck au Zétia (ezetimibe) de Schering-Plough, a vu son efficacité contestée en mars dernier par une étude de la FDA. Laquelle avait également refusé l'approbation d'un nouvel anti-cholestérol, le Cordaptive ou XMK-0524A (niacine à libération prolongée et laropiprant), qui a pourtant été approuvé en Europe (CPH n°423). Dans le domaine, les deux partenaires vont développer un traitement de l'hypercholestérolémie (CPH n°377) associant les deux principes actifs ezetimibe et atorvastatine (Lipitor de Pfizer). J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles