Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Le français Lafon tombe dans le giron de l'américain Cephalon pour 500 Meuros

Sujets relatifs :

,

L'américain Celaphon et le groupe pharmaceutique français Lafon ont annoncé la signature d'un accord prévoyant l'acquisition de Lafon par Cephalon pour un montant de 450 M$ (500 Meuros). L'américain acquiert également Orsymonde, société de chimie fine, filiale de Lafon, spécialisée dans la production de matières actives pharmaceutiques. Cette acquisition, qualifiée " d'amicale " par Lafon, devrait permettre à Cephalon de renforcer sa position sur le marché européen, notamment grâce à la force de vente, le site de production de Mitry-Mory (certifié par la FDA), et le portefeuille de produits des Laboratoires Lafon, dont le médicament vedette, l'anti-sommeil modafinil (Provigil) un produit destiné au traitement de la narcolepsie. Les ventes de Provigil ont atteint 53,7 M$ au troisième trimestre 2001 et le nombre des ordonnances a progressé de 87 % au cours de cette période. Les deux groupes coopéraient depuis 1993, année où Lafon a cédé à Cephalon les droits de commercialisation aux Etats-Unis du Provigil, où le médicament a rencontré un plus grand succès qu'en France. Dans l'Hexagone, les prescriptions sont en effet plus limitées qu'aux Etats-Unis, où le Provigil n'est pas seulement utilisé par les narcoleptiques, mais également par les personnes désirant augmenter leur vigilance. Fondé en 1951, Lafon emploie près de 500 personnes dans son centre de recherches de Maisons-Alfort et dans ses usines de Nevers et Mitry-Mory. Outre le Provigil, son portefeuille de médicaments inclut le Spasfon (antispasmodique), le Fonzylane (traitement des troubles cardio-vasculaires) ou l'antidépresseur Olmifon. Cephalon produit notamment l'Actiq, un antalgique utilisé dans le traitement du cancer. Son lancement en France est prévu l'an prochain. Le chiffre d'affaires de ce médicament s'est élevé à 14 M$ au troisième trimestre. La société américaine, basée à West Chester en Pennsylvanie, estime que l'acquisition de Lafon augmentera d'environ 80 M$ son chiffre d'affaires, qui devrait atteindre entre 400 et 410 M$ l'an prochain, et de trois cents son bénéfice par action. La transaction, qui devrait être bouclée d'ici à la fin de l'année, entraînera l'inscription d'une charge sur les comptes du quatrième trimestre en cours. Le laboratoire Lafon devrait quant à lui bénéficier de la présence internationale de Cephalon, ainsi que de son savoir-faire. Le groupe ainsi constitué disposera d'un portefeuille de produits élargi, dans les domaines de l'oncologie, de la neurologie, de l'antalgie et des troubles du sommeil.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles