Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/LA FDA contraint Centeon à arrêter de nouveau la production

Sujets relatifs :

,

Centeon, filiale commune (50/50) entre Rhône-Poulenc et Hoechst dans le domaine des dérivés sanguins, a provisoirement interrompu la production de son unité de Kankakee (Illinois). Cette décision est intervenue à la suite d'un rapport de la FDA, selon lequel la plupart des producteurs de produits sanguins aux Etats-Unis contrevenaient à la réglementation. Les deux concurrents de Centeon font également l'objet d'un contrôle. Concernant l'unité de Centeon, Rhône-Poulenc indique que la production de Kankakee a été stoppée afin "d'accélérer la mise en place d'améliorations" demandées par la FDA. L'unité est déjà exploitée dans le cadre d'un accord de protocole avec l'agence américaine suite à plusieurs mois d'interruption. Centeon a en effet déjà été contrainte à suspendre sa production en octobre 1996 à la suite d'un problème de flaconnage défectueux. Elle avait alors retiré volontairement ses lots d'albumine du marché, afin de prévenir tout risque de contamination bactérienne provoquée par des fissures dans les flacons au moment du transport de ces produits. Un processus d'amélioration progressive de l'unité avait alors été engagé et la production avait repris progressivement à partir de janvier 1997. En mai 1997, la FDA avait de nouveau autorisé Centeon à distribuer ses nouveaux lots de protéines plasmatiques fabriqués à Kankakee (Illinois, états-Unis). Ces arrêts de la production ont d'ailleurs coûté 692 MF à Rhône-Poulenc, au niveau du résultat net, en 1996 et 1997. L'annonce d'un nouvel arrêt a provoqué le 15 septembre un fort recul du titre Rhône Poulenc (-10,44%). Le groupe estime cependant que cette suspension temporaire ne "devrait pas avoir un impact très significatif sur ses résultats 1998, l'usine devant reprendre ses activités dans les semaines à venir". Par ailleurs , "les trois autres sites industriels de Centeon, en Allemagne, en Autriche et en Espagne, qui représentent plus de 60% de la production totale de la société continuent à fonctionner à pleine capacité affirme Rhône-Poulenc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles