Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/L'américain Merck revoit à la baisse ses prévisions pour le deuxième trimestre et l'année 2001

Sujets relatifs :

,

L'américain Merck a averti que son bénéfice par action serait inférieur aux attentes au deuxième trimestre et sur l'ensemble de l'exercice 2001 en raison de ventes plus faibles que prévues sur l'un de ses médicaments vedettes (le Vioxx) et d'effets de changes négatifs. Le groupe ne table plus que sur un bénéfice par action de 0,77 à 0,79 dollar au deuxième trimestre 2001, là où les analystes attendaient 0,81 dollar. Pour l'ensemble de l'année, il se fixe désormais une fourchette de 3,12 à 3,18 dollars, contre un consensus de 3,20 dollars du côté des analystes. Selon le p-dg de Merck, Raymond Gilmartin, " Bien qu'évoluant dans notre fourchette de prévisions, le Vioxx (médicament contre l'arthrose) ne devrait pas atteindre le haut de cette fourchette en raison d'une pénétration plus lente que prévue sur le marché des analgésiques et de l'arthrite ". Raymond Gilmartin ajoute que " cette tendance, couplée à l'impact négatif des taux de changes sur toute notre activité, nous a conduit à modifier notre projection de bénéfice par action pour le deuxième trimestre et l'ensemble de l'année ". En avril, lors de la publication des derniers résultats trimestriels du groupe, la direction se déclarait encore à l'aise avec une fourchette de bénéfice par action (BPA) de 3,15 à 3,25 dollars pour l'exercice 2001. Deux ans après son lancement en 1999, Le Vioxx est devenu le deuxième médicament de Merck en termes de ventes, avec un chiffre d'affaires de 485 millions de dollars au premier trimestre. Les quatre autres médicaments "phares" de Merck - Zocor, Cozaar/Hyzaar, Fosamax et Singulair - sont en bonne voie pour réaliser des ventes dans le haut de la fourchette de prévisions, a toutefois précisé Raymond Gilmartin. Le Zocor (hypocholestérolémiant) devrait ainsi rapporter entre 5,8 et 6,2 Mrds $ en 2001, le Cozaar/Hyzaar (hypertension) entre 1,8 et 2 Mrds $, tandis que le Fosamax (ostéoporose) devrait afficher des ventes comprises entre 1,5 et 1,7 Mrd $. Les ventes du Singulair (asthme), devraient, quant à elles, se situer entre 1 et 1,2 Mrd $. Merck a également révisé à la baisse à 39 % son objectif de marge brute en 2001, contre environ 40,4 % précédemment. Il a aussi réduit ses prévisions de dépenses administratives, de marketing et de recherche-développement. La marge brute plus faible que prévu résultera de l'impact des changes sur les produits de santé humaine et les ventes plus faibles que prévu du médicament Vioxx. Les dépenses administratives et de marketing devraient augmenter de moins de 5 % par rapport à 2000 (6,2 Mrds $), là où le groupe prévoyait en février une progression de l'ordre de 10 à 15 %, la différence s'expliquant là aussi en partie par des effets de change. Les dépenses de recherche-développement devraient se situer autour de 2,6 Mrds $ et non plus 2,8 Mrds $, comme initialement prévu.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles