Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/L'allemand Schering prend le contrôle à 100 % du français CIS bio international

Sujets relatifs :

,

L'allemand Schering a acquis les 40 % qu'il ne détenait pas encore dans le laboratoire français CIS bio International, pour un montant non dévoilé, auprès du groupe Areva, numéro un mondial du nucléaire. En 2000, Schering avait déjà acquis 60 % de cette société qui développe et commercialise des produits pour le diagnostic en médecine nucléaire et la radiopharmacie, notamment pour le traitement du cancer. L'entreprise emploie environ 550 salariés et a réalisé au cours des dix premiers mois de l'année 2001 un chiffre d'affaires de 77 Meuros, après un chiffre d'affaires de 95 Meuros l'an dernier. Elle était autrefois une filiale de la division industrie du Commissariat à l'Energie atomique (CEA). CIS bio est surtout spécialisée en oncologie, avec des réactifs pour dosages de marqueurs de tumeurs, le suivi des traitements et le pronostic des maladies tumorales. " L'acquisition de CIS participe de la stratégie de Schering visant à devenir un acteur de premier plan sur le marché de la radiopharmacie ", selon le responsable de cette activité au sein du groupe allemand, Hans-Michael Rook. Schering réalise à l'heure actuelle un chiffre d'affaires de 120 Meuros par an dans la radiopharmacie et entend porter ce chiffre à 350 Meuros à l'horizon 2005. Cis bio International a été désigné par Schering centre mondial de production de produits radiopharmaceutiques pour le groupe, tout en ayant pour mission le développement, l'enregistrement des nouveaux produits émanant de son centre de recherche, ainsi que de ceux de Diatide, et de Schering (Berlin). Cis bio International réalise 49 % de son chiffre d'affaires dans la médecine nucléaire, grâce notamment au Quadramet, utilisé dans le traitement des douleurs métastatiques, 35 % dans la radio-immunologie et le drug screening, et 14 % dans les sources et les matériels d'irradiation. Schering est actuellement leader de l'imagerie médicale avec 23 % de part de marché, suivi de Nycomed-Amersham (19 %), Daiichi (12 %), Mallinckrot (10 %), DuPont et Bracco (8 % chacun). Le groupe détient la même position dans le secteur de l'IRM (Imagerie par résonance magnétique) avec 60 % de part de marché, 30 % dans les produits pour radiographie à rayons X et détient 50 % du marché de l'échographie, à égalité avec Mallinckrot.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles