Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/L'Afssaps prend à nouveau la défense des statines

Sujets relatifs :

, ,

L'intérêt de prendre une statine est " largement démontré et bien supérieur au risque de développer un problème musculaire " et même les myopathes peuvent en prendre, a affirmé l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à la suite d'une réévaluation de cette classe de médicaments. Cette réévaluation avait été décidée par l'agence française après le retrait en août 2001, par le laboratoire allemand Bayer, de la cérivastatine, soupconnée de provoquer des troubles musculaires. L'Afssaps a rappelé que des dizaines de millions de personnes dans le monde, parmi lesquelles environ trois millions de patients en France, prennent aujourd'hui un traitement par statine destiné à faire baisser leur taux de cholestérol. Ces statines permettent de réduire la fréquence des accidents cardio-vasculaires et de sauver des milliers de vies, souligne-t-elle. Selon les chiffres fournis, pour 1 000 patients traités pendant cinq ans, les statines évitent environ 41 infarctus ou menaces d'infarctus du myocarde chez des personnes ayant déjà connu un problème et environ 17 infarctus ou menaces d'infarctus du myocarde chez des patients traités, mais sans problème coronaire connu. La décision de suspendre la commercialisation de la cérivastatine a été prise en raison d'effets indésirables musculaires graves et parfois mortels liés à la prise de cérivastatine en association avec un autre médicament, une association contre-indiquée en France et au double de la dose maximale autorisée en France. L'Afssaps confirme que ce risque d'atteinte musculaire existe aussi avec les autres statines, mais de façon moins importante que pour la cérivastatine. Le traitement de l'excès de cholestérol dans le sang repose d'abord sur un régime diététique, et ce n'est qu'après l'échec d'un régime assidu et adapté qu'un traitement médicamenteux devra être envisagé, souligne l'agence. Celle-ci rappelle que les rares effets musculaires indésirables des statines, peuvent affecter plus particulièrement les personnes atteintes d'une maladie musculaire génétique, les patients souffrant d'hypothyroïdie et ne prenant pas de traitement, les insuffisants rénaux, les personnes consommant trop d'alcool, les plus de 70 ans et les malades ayant déjà présenté des effets musculaires à la suite d'un traitement hypocholestérolémiant. Toutefois, ajoute l'agence, " aucune maladie musculaire, comme par exemple une myopathie, n'empêche de débuter un traitement par statine lorsqu'il s'avère nécessaire ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles