Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/GlaxoSmithKline : le brevet de l'Augmentin menacée aux Etats-Unis

Sujets relatifs :

,

La licence de l'un des médicaments vedette du géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) aux Etats-Unis est remise en cause par un fabricant suisse de médicaments génériques, selon le Financial Times. Geneva Pharmaceuticals, une filiale du groupe suisse Novartis, cherche à invalider la prolongation jusqu'en 2017 de quatre licences sur l'antibiotique Augmentin, qui maintiennent le monopole de GSK sur ce médicament largement prescrit aux Etats-Unis. L'Augmentin, médicament le plus important de GSK après l'antidépresseur Seroxat, a représenté à lui seul 6 % des ventes du groupe britannique, avec un chiffre d'affaires de 1,2 milliard de livres (2 Mrds €), en hausse de 8 %. Le brevet de l'Augmentin est déjà tombé dans plusieurs pays européens, et devait normalement expirer en décembre 2002 aux Etats-Unis, laissant la voie libre aux producteurs de génériques. Pour éviter de voir fondre le chiffre d'affaires de ce traitement, GSK avait réussi à faire valider quatre nouveaux brevets sur ce produit, brevets dont la valeur juridique est aujourd'hui remise en cause par Geneva Pharmaceuticals. Selon la compagnie, ces brevets sont équivalents à ceux déposés initialement. Par ailleurs, GSK vient d'être condamné par une cour américaine à verser 6,4 M$ à une famille victime d'un homme chez qui le Paxil (antidépresseur), aurait déclenché des pulsions meurtrières, conduisant à la mort de plusieurs parents des plaignants. Le groupe a fait appel de la décision.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles