Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Ethypharm entre en Bourse et procède à une augmentation de capital

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire français Ethypharm, spécialisé dans les systèmes de libération contrôlée des médicaments, va s'introduire au Premier marché de la Bourse de Paris via une augmentation de capital. La société compte offrir environ 16,3 millions d'actions (y compris une option de sur-allocation), soit environ 22,6 % de son capital sur une base totalement diluée. Le prix fixé sera situé entre 10,4 euros et 12,1 euros par titre. Sur la base du prix médian de la fourchette indicative de prix, le montant de l'offre, exceptées les 300 000 actions qui seront réservées aux salariés, est estimé à quelque 159 millions d'euros. Sur cette même base de prix médian, la capitalisation boursière d'Ethypharm est évaluée à environ 800 Meuros. " L'ouverture du capital permettra notamment d'accélérer le développement des activités d'Ethypharm, en particulier sur le marché nord-américain, et de se donner les moyens pour devenir une société pharmaceutique totalement intégrée ", a expliqué Patrice Debrégeas, président-directeur général de la société. L'introduction en Bourse permettra également à la société " d'assurer le développement de son portefeuille de produits à fort potentiel, comme les formes orales d'Héparine à bas poids moléculaire ", a expliqué Patrice Debrégeas. L'option de sur-allocation prévue représentera au maximum 15 % du nombre d'actions offertes, soit 2 128 235 actions résultant de la cession d'actions par certains actionnaires existants. A l'issue de l'introduction en Bourse et avant l'exercice de l'option de sur-allocation, le flottant d'Ethypharm représentera environ 20 % du capital. En cas d'exercice de l'option de sur-allocation, le flottant regroupera quelque 23 % du capital, a précisé le laboratoire. Ethypharm dispose d'un portefeuille de quatre systèmes de libération contrôlée de médicaments (libération modifiée par voie orale, masquage du goût et dispersion rapide, amélioration de l'absorption par voie orale et libération modifiée pour les médicaments injectables), et commercialise plus de cinquante produits dont le Diltiazem, traitement de l'hypertension par voie orale, qui détient une part de marché de 15 % en Europe. Lancé en 1986, ce médicament, qui a permis de ramener le traitement à une prise par jour, a également vu son efficacité prouvée dans le traitement de l'angine de poitrine. Ethypharm commercialise également une forme à libération prolongée de sulfate de morphine, qui a pris 12 % du marché européen, toutes formes confondues. La société française a obtenu l'aval des autorités japonaises pour sa commercialisation dans l'archipel, et devrait y lancer le produit avant la fin de l'année. Par ailleurs, Ethypharm dispose d'un pipeline de sept produits en développement dans les domaines de l'oncologie, du cardiovasculaire, de la gastro-entérologie et de l'hématologie (voir tableau ci-après). La compagnie développe en particulier une forme injectable à libération modifiée du 5-FU (5-Fluoro uracile), dans le traitement du glioblastome, qui pourrait être commercialisé en 2003. Ce traitement a obtenu le statut de médicament orphelin aux Etats-Unis et en Europe, et devrait l'obtenir très prochainement au Japon. Selon Ethypharm, 30 000 patients devraient pouvoir bénéficier de ce traitement. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 105,4 Meuros en 2000, en progression de 48,8 %, et un résultat d'exploitation de 12,6 Meuros (+227 %), la compagnie française a racheté en 1999 la société Prographarm et un contrat avec Aventis concernant le développement du Cardizem CD (forme à libération prolongée). Elle ambitionne renforcer sa position aux côtés de ses concurrents américains que sont Elan, Alza Andrx et Biovail. Pour cela, la compagnie devra renforcer sa présence aux Etats-Unis, où elle réalise actuellement 12 % de son chiffre d'affaires. Ethypharm envisage, après son entrée en Bourse à Paris, une cotation au Nasdaq qui pourrait faciliter une acquisition aux Etats-Unis. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles