Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Ethypharm double ses capacités à Grand-Quevilly

Sujets relatifs :

, ,

La compagnie française Ethypharm, spécialisée dans les systèmes de libération contrôlée de médicaments, a annoncé le doublement des capacités de production de microgranules de son site de Grand-Quevilly, situé près de Rouen, correspondant à un investissement de 11 Meuros. Les travaux commenceront dans les jours à venir et devraient se terminer à la mi-2002, date à laquelle le site devrait subir une certification aux normes GMP de la FDA, ce qui devrait permettre à la compagnie de lancer la fabrication du diltiazem (pour le compte de Bayer, Merck et Trinity) et du fenofibrate (pour le compte de Reliant) microgranulés pour le marché américain. Cette augmentation de capacité comprendra une augmentation de la production de l'unité existante, et la construction d'une nouvelle unité, qui sera dédiée à la production de diltiazem pour le marché américain. Selon Patrice Debregeas, p-dg de la compagnie, " l'agrandissement des unités de production de Grand-Quevilly est la preuve supplémentaire de la croissance d'Ethypharm pour les années à venir, particulièrement sur le marché américain ". L'unité existante, construite en 1998, verra sa surface augmentée, avec l'agrandissement de la surface du magasin de 940 m2, une augmentation de 30 % des locaux sociaux, soit 320 m2 supplémentaires, de 50 % des locaux administratifs (+280 m2), et de 40 % des laboratoires (contrôle qualité). Cette unité, qui comptait jusqu'alors quatre modules de production, un par produit (diltiazem, ketobémidone, isosorbide mononitrate et sulfate de morphine), verra sa capacité augmentée de 64 millions de doses par an (soit 18 t/an), à 485 millions de doses par an, par l'adjonction de deux nouveaux modules de production, consacrés au fenofibrate, et aux produits en développement, pour la réalisation d'essais cliniques. La nouvelle unité de production sera dédiée à la production du diltiazem pour le marché américain, avec la construction d'un bâtiment de 2 000 m2 répartis sur deux niveaux. Cette nouvelle unité aura une capacité de production de 490 millions de doses par an au bout de la deuxième année d'exploitation, et de 405 millions de doses par an au bout de la première année d'activité, soit à la mi-2003. Ces augmentations de capacités seront accompagnées d'une augmentation des effectifs, qui passeront de 65 employés actuellement, à 133 au deuxième trimestre 2002, avant d'atteindre 161 personnes au 1er trimestre 2003, aussi bien dans les fonctions de production, de développement, ou de support. ??? ???Une fois les travaux finalisés, et l'agrément de la FDA obtenu en 2002, le site pourra produire au total 900 millions de doses en 2003 contre 420 millions de doses en 2001, sur une superficie de 8 550 m2, contre 4 900 m2 actuellement. Alors qu'Ethypharm, avait renoncé en juillet dernier à son introduction sur le Premier marché de la Bourse de Paris " en raison du contexte actuel de marché ", la compagnie pourrait faire entrer des investisseurs privés dans son capital, en attendant de tenter à nouveau une entrée en Bourse, qui pourrait intervenir au second semestre 2002 Ethypharm devait entrer au Premier marché via une augmentation de capital, destinée à accélérer son développement, en particulier sur le marché nord-américain, et à lui donner les moyens de devenir une société pharmaceutique totalement intégrée. Mais la compagnie ne compte pas sur les seuls Etats-Unis pour se développer. Patrice Debregeas a révélé qu'Ethypharm avait mandaté une banque d'affaires japonaise pour la recherche d'un associé nippon afin de former un joint-venture dans l'archipel. Ce joint-venture devrait permettre à Ethypharm de disposer d'un centre de recherche et développement supplémentaire, ainsi que de capacités de productions locales. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 105,4 Meuros en 2000, en progression de 48,8 %, et un résultat d'exploitation de 12,6 Meuros (+227 %), Ethypharm a racheté en 1999 la société Prographarm et conclu un contrat avec Aventis concernant le développement du Cardizem CD (forme à libération prolongée du diltiazem). Elle ambitionne renforcer sa position aux côtés de ses concurrents américains que sont Elan, Alza Andrx et Biovail. Pour cela, la compagnie devra renforcer sa présence aux Etats-Unis, où elle réalise actuellement 12 % de son chiffre d'affaires. Ethypharm envisage, après son entrée en Bourse à Paris, une cotation au Nasdaq qui pourrait faciliter une acquisition aux Etats-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles