Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Echec américain pour Rhône-Poulenc Rorer

Sujets relatifs :

,

Déjà commercialisé dans certains pays d'Europe (Belgique, Espagne, pays scandinaves), l'anti-allergique ébastine (marque Kestine) de Rhône Poulenc Rorer n'a pas passé le cap des Etats-Unis. La FDA a en effet émis un avis défavorable sur ce traitement contre les rhinites allergiques en se questionnant notamment sur son rapport bénéfice-risque. Un revers douloureux quand on sait que RP-Rorer, déjà affecté par l'abandon de ses essais cliniques sur son anticoagulant oral Klerval fin 1998, estimait à plus de 500 M$ le chiffre d'affaires potentiel de ce médicament. Cette décision vient réveiller les doutes sur le maintien de Kestine au sein du nouvel ensemble Aventis, étant donné que son homologue Allegra de Hoechst est présent depuis le mois d'août 1996 sur le marché américain. RP-Rorer n'a pas l'intention d'abandonner, et compte présenter les résultats d'études complémentaires à la FDA dans les prochains mois. Son médicament a réalisé des ventes totales de 113 M$ l'année dernière, bénéficiant d'une hausse de 15 %. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles