Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Conflit Serono-Biogen : décision judiciaire d'ici à la fin juillet

Sujets relatifs :

,

La Cour de justice de Genève rendra sa décision d'ici à la fin du mois de juillet dans le différend qui oppose deux groupes pharmaceutiques, le suisse Serono et l'américain Biogen, à propos de la commercialisation sur le marché américain de leurs médicaments contre la sclérose en plaques (Chimie hebdo n°136, p.9). Aucune date précise n'a été fixée par la Cour, mais son ordonnance devrait être notifiée aux deux parties, au plus tôt dans une dizaine de jours, au plus tard dans trois semaines, ont estimé les avocats. Biogen France SA, qui défend les intérêts de Biogen en Europe, a intenté cette procédure en référé, contestant certains points d'une étude comparative, dénommée Impact, réalisée par Serono, sur l'impact des médicaments contre la sclérose en plaques des deux compagnies, le Rebif de Serono et l'Avonex de Biogen. Biogen s'est vu accorder par les autorités américaines un quasi-monopole sur le marché américain jusqu'en juin 2003. Mais, fort de son étude favorable au Rebif, Serono espère pouvoir accéder au marché américain dès l'an prochain. Selon cette étude, menée sur 677 patients dans neuf pays, les patients souffrant de sclérose en plaques de type récidivant/rémittent traités avec le Rebif ont 90 % de chances supplémentaires de ne pas être atteints par une poussée de la maladie pendant la période d'observation (six mois) que ceux traités avec l'Avonex. Ce point est contesté par Biogen, tout comme l'affirmation par Serono, dans son étude, que les malades traités avec l'Avonex présentent 50 % de lésions en plus que ceux traités avec Rebif. " Sur ce dernier point, Serono présente sa propre interprétation des résultats de l'étude en ne prenant pas en compte le véritable état initial des malades. C'est une interprétation tronquée, inacceptable ", a déclaré Me François Bellanger, avocat de Biogen. " En outre, nous n'avons pas d'élément nous permettant de conclure que l'étude de Serono a bien été approuvée par la FDA, comme l'affirme Serono ", a-t-il ajouté. Me Gerald Page, avocat de Serono, a dit attendre " sereinement " la décision de la Cour. " Nous avons confiance. Nous avons pour la première fois eu l'occasion de nous expliquer devant la justice ", a déclaré Gabriela Ehrlich, chef de produit chez Serono. La sclérose en plaques frappe 2 millions de personnes dans le monde, dont 450 000 en Europe. Les connaissances scientifiques actuelles ne permettent pas de guérir, seulement de ralentir et, au mieux, d'interrompre son évolution.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles