Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Confiant pour 2001, Novartis voit ses ventes tirées par le marché américain

Sujets relatifs :

,

Novartis a annoncé une hausse de 11 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de 2001 à 23,7 milliards de francs suisses (14,6 Mrds $), par rapport à la même période de 2000. Le seul troisième trimestre 2001 a vu ses ventes progresser de 12 %, poursuit le groupe, grâce à la stratégie de concentration des efforts sur le secteur Pharma, dont les ventes ont fait un bond de 15 % en monnaies locales (12 % en francs suisses). Selon Daniel Vasella, p-dg de Novartis, " la croissance soutenue a été guidée par les performances exceptionnelles aux Etats-Unis de notre secteur médicaments de base et oncologie, nous sommes en passe de réaliser nos prévisions pour 2001, en dépit des difficultés économiques et du climat politique ". Aux Etats-Unis, les ventes du secteur Pharma ont progressé de 25 % à 3,9 milliards de francs suisses, grâce à une politique de marketing très pointue. Le groupe a obtenu au troisième trimestre un certain nombre de feux verts pour la vente de nouveaux médicaments, notamment l'anticancéreux Zometa (aux Etats-Unis et dans l'Union européenne), le Foradil (maladies pulmonaires) aux Etats-Unis et la Visudyne (myopie pathologique) aux Etats-Unis également. Sur les neuf premiers mois de 2001, Novartis a décroché dix homologations pour ses nouveaux produits aux Etats-Unis et dans l'UE. La division Génériques de Novartis affiche de bonnes performances, avec une croissance de son chiffre d'affaires de 20 % à 1,1 milliard de francs suisses, bénéficiant du lancement de nouveaux produits (fluoxetine, générique du Prozac lancé sur le marché américain) et de la bonne performance des antibiotiques (macrolides, pénicillines, céphalosporines). La division Consumer Healthcare a vu sa croissance (+5 %, à plus de 3 milliards de francs suisses) portée par les ventes OTC, notamment des substituts nicotiniques (Nicotinel/Habitrol) et les antalgiques (Voltaren). Le segment Nutrition médicale a vu ses ventes croître de 10 %, grâce à une augmentation de la demande en nutrition par voie intraveineuse. La croissance de 46 % des ventes de la division Ciba Vision est due en grande partie à l'acquisition de Wesley Jessen, qui a participé à hauteur de 42 % à la hausse du chiffre d'affaires. Le groupe doit faire face à un déclin des ventes de la division Santé animale de 6 % à 441 millions de francs suisses au cours des neuf premiers mois de l'exercice, principalement à cause de l'épidémie de fièvre aphteuse au Royaume-Uni et au ralentissement économique global. Pour l'ensemble de l'année, Novartis maintient ses prévisions de croissance à deux chiffres pour les ventes dans le secteur Pharma. Le résultat opérationnel devrait progresser, en dépit d'une baisse de deux points de pourcentage dans la marge de rentabilité suite aux investissements en marketing. Le résultat financier de l'ensemble de l'année 2001 devrait être égal à celui de 2000, " grâce à de bons placements ", et sauf événement exceptionnel, le résultat opérationnel du groupe pour l'ensemble de l'année ainsi que le résultat net devraient dépasser ceux atteints en 2000, conclut le groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles