Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Ciba Vision Ophtalmics obtient le remboursement à 100 % du Visudyne

Sujets relatifs :

,

Le Visudyne, premier médicament destiné au traitement d'une forme de dégénérescence de la rétine liée à l'âge, particulièrement invalidante et qui touche quelque 200 000 personnes en France, est désormais remboursé à 100 % en France, selon les laboratoires Ciba Vision Ophtalmics (filiale du groupe suisse Novartis) qui la commercialisent. Le prix remboursable de la Visudyne (vertéporfine) est de 9 360,20 F TTC, l'ampoule injectable. Deux à trois ampoules peuvent être administrées lors d'un premier traitement. Ce produit est destiné au traitement d'une forme particulièrement grave d'atteinte oculaire qui conduit à court terme à un handicap visuel majeur, la forme humide (ou "exsudative") de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette pathologie se traduit par une baisse progressive de la vision aboutissant notamment à une perte de la vision centrale : les patients ne peuvent ainsi plus lire, ni regarder la télévision ou conduire, même s'ils conservent généralement assez d'autonomie pour se déplacer et se promener. La prescription, très encadrée, de ce médicament est réservée aux ophtalmologistes et doit être réalisée sur une ordonnance spéciale, pour " médicament d'exception ". Le médicament permet de ralentir, voire de stopper, la baisse d'acuité visuelle liée à une atteinte d'une zone de la rétine, dénommée macula. En France, la DMLA, première cause de mal voyance, touche un million de personnes, nombre qui pourrait être multiplié par trois d'ici à 25 ans. Les formes exsudatives avec prolifération de vaisseaux au fond de l'?il représentent environ 20 % des DMLA, soit quelque 200 000 cas en France. Parmi eux, " 3 000 à 5 000 patients pourraient chaque année bénéficier du traitement ", selon le Dr Jean-Noël Plantier de Ciba Vision. La Visudyne est un "agent photosensibilisant" injecté lors d'un traitement au laser dit "photothérapie dynamique". Une fois activée par la lumière, elle permet de s'attaquer aux petits vaisseaux qui prolifèrent au fond de l'?il, pour combattre la baisse de la vue, tout en préservant le tissu rétinien. Le traitement par Visudyne, peut, en cas de récidive, être administré jusqu'à quatre fois par an. Approuvé par l'Union européenne en juillet 2000, c'est le premier médicament à avoir été disponible dans le monde pour traiter cette forme particulièrement grave de DMLA. Dans les pays industrialisés, chez les plus de 50 ans, la DMLA est la première cause de mal voyance, ou de cécité "légale" (définie par une acuité visuelle inférieure à 1/20e). Selon Ciba Vision, 80 000 patients dans le monde ont déjà été traités par le Visudyne, commercialisé dans 31 pays.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles