Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Boehringer Ingelheim prévoit de doubler la capacité de son unité de Biberach

Sujets relatifs :

,

Boehringer Ingelheim prévoit d'investir 500 MDM (255 M€) dans son unité de fermentation de Biberach, Allemagne, afin de doubler la capacité. Cet investissement permettrait à la compagnie de conforter sa position sur le marché de la fabrication de composés biopharmaceutiques. D'ici à fin 2003, chacun des six fermenteurs de l'unité subira une augmentation de capacité de 12 500 litres. Selon la compagnie qui possède une autre usine à Vienne, l'unité de Biberach sera, à l'issue des modifications, la plus importante usine de production de produits pharmaceutiques au niveau mondial et produira des principes actifs utilisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires, la sclérose, l'arthrite rhumatoïde et les maladies infectieuses. La compagnie a par ailleurs codéveloppé des médicaments en collaboration avec Genentech, détenu à 58 % par Roche (Chimie hebdo n°82, p.16), comme l'Actilyse et le Tenecteplase, (activateurs du plasminogène tissulaire) utilisés dans le traitement de l'infarctus du myocarde. Les deux compagnies ont aussi codéveloppé des traitements des sarcomes et de la granulocytomatose chronique. La production de produits biopharmaceutiques constitue l'un des secteurs les plus dynamiques de Boehringer Ingelheim, avec des ventes en 1999 s'élevant à 119 M€, en progression de plus de 50 %. Au terme du premier semestre, ces ventes ont progressé de 54 % à 77 M€. Boehringer Ingelheim constituerait, selon ses propres termes, " la seule compagnie couvrant l'ensemble des procédés biotechnologiques conduisant à la production d'un médicament, y compris l'enregistrement, la distribution et la vente ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles