Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/BMS acquiert 20 % de participation dans ImClone pour un milliard de dollars

Sujets relatifs :

,

L'américain Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé avoir pris une participation de 20 % dans la compagnie américaine ImClone Systems pour un montant de 1 milliard de dollars, et signé un accord de commercialisation commune avec ImClone concernant l'anticancéreux IMC-C225. Cet accord, dont le montant s'élève également à 1 Mrd $, porte sur la collaboration des deux compagnies dans la commercialisation de cet inhibiteur du récepteur à l'EGF (Epidermal growth factor), qui est sur-exprimé sur certaines cellules cancéreuses. Les deux compagnies pensent que l'IMC-C225 pourrait déboucher sur des applications importantes dans le traitement de différents types de cancers, dont le cancer du côlon, du pancréas, de la tête et du cou, ainsi que dans les cancers non à petites cellules. BMS et ImClone vont désormais codévelopper et co-commercialiser le traitement, qui a reçu en février dernier l'accord de la FDA pour une revue accélérée (fast track designation), dans le traitement du cancer du côlon. Selon les termes de l'accord portant sur l'IMC-C225, BMS devra verser la somme de 1 Mrd $ à ImClone, en trois paiements. Ces trois paiements interviendront respectivement lors de la signature de l'accord, une fois la finalisation de la BLA (biologics licence application) par la FDA, et enfin lors de l'obtention de l'aval de la FDA pour la commercialisation du produit. De plus, ImClone recevra une partie des revenus issus de cette commercialisation. Selon Peter R. Dolan, chairman et chief executive officer de BMS " l'IMC-C225 représente l'avancée la plus importante dans le traitement du cancer depuis l'introduction du Taxol ". L'IMC-C225 est actuellement en phase II et III des essais cliniques, suivant les indications, les essais de phase II testant l'efficacité du IMC-C225 en association avec les traitements de référence chez des patients atteints de différents types de cancer, à différents stades de la maladie. Par ailleurs, BMS a confirmé sa prévision de bénéfice par action pour l'exercice 2001 à 2,41 dollars par action. Cette estimation ne prend toutefois pas en compte l'impact de sa prise de participation dans ImClone, ni le rachat de la division médicaments de DuPont en juin pour 7,8 milliards de dollars en numéraire. Pour les six premiers mois de l'exercice 2001, le groupe pharmaceutique a enregistré un bénéfice net de 1,31 dollar par action, en hausse de 5,08 % comparativement à la même période en 2000, selon les derniers chiffres disponibles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles