Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Bayer revoit à la hausse le nombre de décès susceptibles d'être liés à la cérivastatine

Sujets relatifs :

,

Dans un document adressé à la SEC américaine (équivalent de la COB en France), en vue de son introduction à la Bourse de New York le 24 janvier, Bayer a indiqué que le nombre de décès susceptibles d'être liés au Lipobay (cérivastatine) s'élevait désormais à 100, alors qu'auparavant ce chiffre était estimé à 52, comme annoncé lors du retrait du marché de ce médicament en août dernier. Cette annonce intervient alors que le groupe doit faire face à de nombreuses actions en justice, entreprises aux Etats-Unis, en France et en Allemagne. Ainsi, 110 actions en nom collectif ont été déposées outre-Atlantique, et un avocat munichois, Michael Witti, a déclaré qu'il comptait y déposer une plainte collective internationale regroupant près de 2 000 patients. En France, 410 plaintes ont été déposées. Au-delà de ces menaces judiciaires, c'est sur le terrain boursier que le groupe de Leverkusen pourrait souffrir. Le retrait du Baycol qui avait déjà poussé le groupe à reporter son introduction à la Bourse de New York, initialement prévue en septembre 2001, a pesé à hauteur de 800 Meuros en 2001 sur les comptes de la compagnie. Selon certains analystes, Bayer pourrait s'exposer à payer plusieurs milliards de dollars de compensations, si sa responsabilité était prouvée. Sur ce point Bayer reste confiant : " la relation des décès avec la prise du traitement est difficile à établir en raison d'un historique médical complexe chez ces patients et de la nature du système de notifications lui-même " soutient le groupe, ajoutant que " dans la majorité des cas, la relation avec la prise du traitement a été jugée douteuse ou a pu d'ores et déjà être exclue ". Si la responsabilité de Bayer dans ces décès ne sera pas facile à prouver, la perspective d'une augmentation des actions en justice contre le groupe allemand ne devrait pas encourager les investisseurs à acquérir les actions qui leur seront proposées le 24 janvier, après une année 2001 où le groupe a également connu des problèmes importants avec un autre de ses médicaments, le Kogenate.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles