Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Bayer diminue ses prix sur le Cipro de moitié pour le gouvernement américain

Sujets relatifs :

,

Le gouvernement américain a forcé Bayer à baisser de presque de moitié le prix de son antibiotique Cipro et à s'engager à fournir jusqu'à 300 millions de cachets pour combattre une éventuelle épidémie de la maladie du charbon. Bayer, critiqué publiquement par le ministre américain de la Santé, Tommy Thompson et sommé encore de baisser ses prix, a cédé pour éviter la levée du brevet sur son médicament. Toutefois, la volte-face des autorités canadiennes a montré que la levée du brevet n'aurait pas été une simple affaire. D'autres laboratoires pharmaceutiques auraient alors pu les produire pour un coût moindre. Johnson & Johnson, a déjà contre-attaqué. Il offre gratuitement 100 millions de comprimés de son anti-infectieux Levaquin au gouvernement, à condition que la maladie du charbon soit ajoutée à la liste des indications. Pfizer, a également annoncé l'augmentation de la production de doxycycline commercialisé sous le nom de Vibramycine. GlaxoSmithKline a pour sa part déclaré " être prêt à fournir des antibiotiques " (voir article p.9). Selon les termes de l'accord avec Bayer, le gouvernement va payer 95 cents pièce pour les 100 premiers millions de pilules, là où il aurait déboursé 1,77 dollar. Bayer va fournir ce lot d'ici à la fin de l'année. Le prix sur lequel Bayer et le gouvernement américain ont trouvé un accord est sensiblement le même que celui proposé par le génériqueur Apotex au gouvernement canadien. Grâce à cet accord, le gouvernement américain va pouvoir réaliser une économie globale de 95 millions de dollars sur ses achats de Cipro. Le groupe pharmaceutique allemand s'est également engagé à fournir jusqu'à 200 millions de cachets supplémentaires si nécessaire. Comme preuve de sa bonne volonté, Bayer a offert 2 millions de cachets au ministère de la Santé pour les services d'urgence. " Je félicite Bayer Corporation pour les efforts continus qu'il fait pour garantir un approvisionnement parfaitement adapté de ce précieux produit ", a déclaré Tommy Thompson lors de la signature de l'accord, selon un communiqué diffusé par Bayer. " Bayer soutien totalement la guerre des Etats-Unis contre le bioterrorisme ", a assuré Helge Wehmeier, le p-dg de Bayer Corporation, la filiale américaine. Le groupe de Leverkusen a par ailleurs publié une pleine page de publicité pour " assurer le peuple américain qu'il fabriquera autant de cachets qu'il faudra en travaillant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles