Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Aventis s'associe à l'OMS contre la maladie du sommeil

Sujets relatifs :

,

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le groupe pharmaceutique européen Aventis ont annoncé la signature d'un partenariat d'une durée cinq ans, ayant pour objectif la lutte contre la maladie du sommeil, une affection mortelle touchant principalement les populations pauvres d'Afrique. Aventis Pharma a engagé 25 millions de dollars dans ce partenariat pour appuyer les activités de l'OMS dans la lutte contre la trypanosomiase africaine (maladie du sommeil). Mortelle si elle n'est pas soignée, cette maladie est transmise par la mouche tsé-tsé et affecte le système nerveux dans un premier temps, le système sanguin et lymphatique, puis le système nerveux central. Elle touche quelque 500 000 personnes en Afrique et l'on estime à 60 millions le nombre de ceux qui y sont exposés dans 36 pays. Selon les termes du partenariat, Aventis fournira tout d'abord trois médicaments, la pentamidine, le mélarsoprol et l'éflornithine, selon les quantités déterminées par l'agence de santé de l'ONU. L'organisation non-gouvernementale Médecins sans Frontières (MSF) sera quant à elle chargée de les faire parvenir aux programmes gouvernementaux et aux ONG collaborant au programme. La fourniture de ces médicaments s'élèvera à 12,5 M$, soit la moitié du montant total de l'aide concédée par Aventis. Les 12,5 M$ restants seront destinés à l'intensification de la surveillance de la maladie, et de son contrôle, ainsi qu'à un programme de recherche et développement devant mettre au point de nouveaux traitements, dont la majorité sont des nouvelles formes des traitements existants. Le programme devrait, entre autres, permettre la mise sur le marché, d'ici à deux ans, d'une forme orale de l'éflorithine, dont l'administration par voie intraveineuse pose des problèmes d'observance. De plus, le laboratoire américain Bristol-Myers Squibb, dans le cadre de cet accord, financera le coût de la matière première nécessaire à la production de 60 000 ampoules d'éflorithine, ce qui correspond à la couverture d'un an de besoins. L'Angola, la République démocratique du Congo et le Soudan figurent parmi les pays les plus affectés. Mme Brundtland a salué " l'esprit et la lettre " de l'accord signé à Genève, estimant qu'il devait servir d'exemple pour d'autres efforts afin de donner accès aux traitements pour les maladies négligées, car touchant les populations les plus pauvres dans les régions les plus reculées. C'est le cas, a-t-elle relevé, de la maladie du sommeil. MSF s'est félicité de cet accord, tout en soulignant que plus de financements devaient être trouvés pour assurer un contrôle réel de la maladie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles