Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Aventis Pharma cède les droits du Cardizem aux Etats-Unis et au Canada à Biovail

Sujets relatifs :

,

Aventis a annoncé la cession à la société pharmaceutique canadienne Biovail de ses droits en Amérique du Nord sur le Cardizem, un traitement cardiovasculaire, pour 409,5 millions de dollars. Le paiement de cette transaction se fera en plusieurs fois : Biovail paiera 239,5 M$ lors de finalisation de l'accord et le solde durant l'année. Aventis continuera à produire le Cardizem sous contrat pour le compte de Biovail. Le Cardizem appartient à la classe thérapeutique des inhibiteurs des canaux calciques (CCB) et agit en dilatant les artères coronaires. Il est utilisé dans le traitement de l'hypertension, l'angine de poitrine et pour lutter contre la fibrillation atriale. Ce rachat sera suivi du lancement d'une nouvelle formulation du Cardizem. Selon Eugene Melnyk, président de Biovail, " Le développement et le lancement d'une nouvelle formulation du diltiazem sous la marque Cardizem XL au début de l'année 2002, devrait nous permettre de capitaliser sur la franchise d'une marque bien connue ". La nouvelle formulation, actuellement en phase trois des essais cliniques, devrait permettre une meilleure régulation de la tension artérielle et du rythme cardiaque dans les premières heures du jour, période pendant laquelle interviennent le plus fréquemment les accidents cardiaques. Biovail a également l'intention d'étoffer ses forces commerciales de 300 à 500 personnes en 2001. Le lancement et les embauches devraient rester sans effet sur les profits du groupe en 2001 et en 2002, selon Biovail. Le groupe américain prévoit un chiffre d'affaires situé entre 500 et 520 millions de dollars en 2001 et entre 685 et 720 millions de dollars en 2002. Lancé en 1982 par l'allemand Hoechst, le Cardizem a vu son brevet tomber dans le domaine public en 1999. Le Cardizem affichait des ventes de 4,6 milliards de francs (700 M€) en 1998 et de 3 MF (460 M€) en 1999. Son chiffre d'affaires devrait se situer autour de 1,3 Mrd F (200 M€) en 2000, en baisse de 55,6 % sur l'année précédente. Par ailleurs, Biovail a reçu l'aval de la FDA pour la commercialisation des versions génériques de l'Adalat de Bayer, utilisé dans le traitement de l'hypertension, du Procardia de Pfizer (hypertension et angine de poitrine), et du Tegretol de Novartis (épilepsie). Selon la compagnie, le chiffre d'affaires annuel de l'ensemble de ces médicaments s'élève à 880 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles