Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Aventis cède 45 % de sa participation dans le joint-venture turc ERP et créé une filiale

Sujets relatifs :

,

Aventis a annoncé la cession de 45 % des parts que le groupe détenait dans le joint-venture turc Eczacibasi Rhône-Poulenc (ERP) à son partenaire Eczacibasi, et la création de la filiale turque, d'Aventis Pharma, détenue à 100 % par Aventis. Jusqu'alors, Aventis et Eczacibasi détenaient chacun 50 % du joint-venture. Selon Aventis, " cette cession permettra à ERP de mieux se développer à l'avenir, en tenant compte des contraintes du marché turc ". Selon les termes de l'accord signé par Aventis et Eczacibasi, les activités de l'actuel joint-venture prendront fin le 30 avril 2001, date à laquelle un nouvel accord sera signé, par lequel sera créé un nouveau joint-venture entre Aventis (5 % de participation) et Eczacibasi (95 %). ERP transfèrera à Aventis les droits de commercialisation et de marketing des produits Taxotere, Campto, Clenexâ, Nasacortâ, Intalê, et d'autres spécialités. ERP continuera néanmoins à produire plusieurs produits, dont la Rovamycine, le Profenide. Pour Aventis, Eczacibasi " demeurera un partenaire privilégié pour de futures collaborations en Turquie ". ERP, qui avait été formé en 1990 entre Eczacibasi et Rhône-Poulenc, emploie actuellement 185 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles