Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Akzo rachète la pharmacie du japonais Kanebo

Sujets relatifs :

,

Akzo Nobel va racheter d'ici à la fin mars l'activité de pharmacie éthique de Kanebo. Le groupe japonais de cosmétiques conservera cependant ses activités dans la médecine chinoise, qui représentent les deux-tiers de son activité dans la pharmacie. Les activités reprises réalisent un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 11,6 milliards de yens (88 M d'euros, 577 MF), comparable à celui réalisé par Organon, filiale pharmaceutique d'Akzo Nobel, au Japon. L'acquisition a été effectuée à travers la société Nippon Organon, une filiale d'Akzo Nobel (60 % du capital) et de Sankyo (40 %). Elle va reprendre environ 600 employés du groupe japonais de cosmétiques. " Nous avons décidé de vendre nos activités de médecine occidentale parce- qu'il va devenir très difficile de faire des profits sur le marché japonais ", a souligné un porte-parole du groupe nippon, en mentionnant les projets de réduction des prix des médicaments conventionnés prêtés au gouvernement. Le montant tiré de la cession va permettre à Kanebo de réduire les dettes héritées de sa transition difficile du textile vers les cosmétiques. Cette acquisition va permettre à Organon d'introduire plus rapidement ses nouveaux produits au Japon grâce au réseau de commercialisation de la pharmacie de Kanebo et de se renforcer dans les domaines de la gynécologie, la psychiatrie, l'urologie et l'allergologie. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles