Nous suivre Industrie Pharma

Pharmacie/Agrochimie/Novartis : chiffre d'affaires en légère hausse pour les neuf premiers mois

Sujets relatifs :

,

Novartis a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 3% à 24590millions de francs suisses sur les 9 premiers mois de l'année, contre 23851millions sur la même période de l'année précédente. Hors variations de change, le chiffre d'affaires est en progression de 6% sur la période. Pour le troisième trimestre, le CA du groupe est de 7820M FS contre 7289MFS un an plus tôt (+7%, ou +12% en monnaies locales), toutes les divisions ayant progressé. "Novartis table sur un accroissement marqué du bénéfice net du groupe pour l'ensemble de l'exercice 1998, sauf perturbations économiques ou financières imprévues", précise l'entreprise. Le géant suisse des sciences de la vie reconnaît néanmoins que "le produit financier net reflètera les turbulences des marchés financiers au second trimestre de l'exercice". Les gains de productivité, de pair avec la forte croissance du volume de la division Santé, devraient engendrer une rentabilité opérationnelle du groupe encore plus élevée, note Novartis, qui poursuit le processus d'intégration des anciennes activités de Sandoz et Ciba. Après un modeste 1er semestre, les ventes du secteur santé ont nettement progressé au 3ème trimestre (+9% en francs suisses, +13% en monnaies locales), ce qui permet à cette activité de porter la croissance du groupe. Le CA généré dans la santé a atteint 13337MFS sur les 9 premiers mois de l'année (+4% en FS, +7% en monnaies locales). Les produits pharmaceutiques représentaient à eux seuls 45% de l'activité de Novartis sur les 9 premiers mois de l'année, avec des ventes se montant à 11057MFS (+4% en FS, +7% en monnaies locales). Les ventes de la division Pharma ont été en particulier soutenues par une "très robuste croissance" aux états-Unis au 3ème trimestre, où les commandes des grossistes ont commencé à suivre l'augmentation des prescriptions. En outre, les ventes ont été bonnes au Japon et en Europe (Espagne et Italie, surtout), précise Novartis. Les médicaments génériques ont particulièrement progressé (+6% en FS, à 1,16Mrd FS mais +14% en monnaies locales sur les 9 premiers mois), notamment aux états-Unis. Les produits industriels, à commencer par les céphalosporines (antibiotiques) ont continué leur progression. La division Ciba Vision - ophtalmologie - a progressé de 1% en FS à 1,12Mrd FS (+7% en monnaies locales) sur les 9 premiers mois de l'année, essentiellement au Japon et en Europe (Allemagne, Italie, Suisse), ajoute Novartis. Le secteur Agribusiness a progressé entre janvier et septembre de 2% en FS à 6831MFS, et de 4% en monnaies locales (mais de 13% au 3ème trimestre). La division spécialisée dans la protection des récoltes a surtout progressé en Amérique latine, en Australie et en Asie, mais a marqué le pas en Europe et aux états-Unis en raison de mauvaises conditions météorologiques et de pressions sur les prix, explique Novartis. Du côté des semences, le maïs Bt (transgénique) a permis à Novartis de gagner des parts de marché en Amérique du Nord, dans les pays de l'Alena. Enfin le secteur Consumer Health - nutrition, automédication - a vu ses ventes augmenter de 2% à 4,422Mrds FS (+3% en monnaies locales). Les activites du secteur seront pleinement réunies au début 1999, moyennant le "désinvestissement de plusieurs marques et activités non essentielles". n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles