Nous suivre Industrie Pharma

Phamarcie : Gedeon Richter se renforce en Pologne et en Russie

Sujets relatifs :

,
Le groupe pharmaceutique hongrois Gedeon Richter a annoncé son intention de racheter son concurrent polonais Polpharma par le biais d'un échange d'action, valorisant celui-ci à 231 milliards de forints, soit environ 912 millions d'euros. Dans le même temps, il reprend également le laboratoire russe OAO Akhirin.
Gedeon Richter présente Polpharma comme le numéro deux sur le marché pharmaceutique polonais et le premier producteur de médicaments génériques dans ce pays. Il affirme que le groupe résultant de leur fusion sera le plus important en Europe centrale et orientale par sa capitalisation boursière (923 milliards de forints, soit 3,64 milliards d'euros). Gedeon Richter dépasse Servier en Russie L'acquisition de Polpharma sera financée par l'émission de nouvelles actions Gedeon Richter, précise le groupe hongrois. À l'issue de l'opération, la société Genefar, propriétaire de Polpharma, détiendra 25 % du capital de Gedeon Richter. Avec Popharma, la société fait un pas de géant sur le marché polonais, dont elle ne détenait jusqu'alors que 1,7 %. Elle porte ainsi ce chiffre à 7,2 %, venant talonner le leader, GSK, qui a en capturé 7,7 %, tout en prenant le pas sur Sanofi-Aventis (5,3 %) et Servier (4,8 %). Quant à OAO Akhirin, il en reprend plus précisément 80,6 %, pour un montant de 22 milliards de forints (86,9 millions d'euros). Genefar, également actionnaire de ce dernier aux côtés d'autres investisseurs, détiendra au total 26,75 % du laboratoire hongrois si les deux transactions se concrétisent. Selon Gedeon Richter, les ventes d'Akrihin ont atteint environ 63 millions de dollars (43 M?) en 2006, ce qui le place au neuvième rang domestique avec une part de 0,6 %. Ce qui, ajouté à la présence de Polpharma en Russie (0,3 % de pdm) et à la sienne, permet à Gedeon Richter de porter sa part de marché à 4,1 %. Il ravit ainsi à Servier (3,7 %) le deuxième rang, derrière Sanofi-Aventis (5,6 %). Au final, le nouveau Gedeon Richter, moins de trois ans après la fin de sa privatisation, affichera des ventes pro forma de 323 Mrds HUF (1,28 M€), pour un Ebit d'environ 63,8 Mrds HUF (253 M€). C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles